Live News

Covid-19 - Le variant Delta gagne du terrain : doit-on craindre le pire ?

Le Delta gagne du terrain. Le nombre de morts liés à la Covid-19 prend l’ascenseur. En une semaine, on dénombre 18 décès liés à la Covid-19 et 16 cas du variant Delta dans la communauté. Le Delta a-t-il pris le pas sur les autres variants, dont le variant local ? Doit-on s’attendre à une accélération du nombre de décès ? Le point.

En l’intervalle d’une semaine, le pourcentage par rapport au variant Delta dans la communauté est passé de 9 % à environ 70 %, indique le Dr Shameem Jaumdally. Le virologue poursuit que « lors du prochain séquençage, 90 à 95 % des échantillons seront le Delta ». Il précise qu’en principe, « ce variant prend un mois et demi pour s’établir comme le variant prédominant. Puis, on verra déjà les effets cliniques du variant Delta à Maurice. Cela à travers le décès des personnes qui sont jeunes et qui n’ont pas de comorbidités ».

Le virologue rappelle que cela touchera aussi ceux qui sont vaccinés. Ils nécessiteront une hospitalisation et auront besoin d’un support d’oxygène ou être intubés. « Je mettrais ma main au feu pour dire que le Delta gagne du terrain », affirme notre interlocuteur.

Le Dr Shameem Jaumdally souligne que le Delta perce la protection vaccinale plus que les autres variants en circulation. « La phase clinique dévastatrice a commencé. Le ‘peak’ arrivera en novembre. Ce n’est que le début. Dans deux semaines, il y aura aussi une hausse du nombre de cas nécessitant une hospitalisation. Le nombre de décès augmentera dans trois semaines », prévoit le virologue. Selon lui, la défaillance vaccinale est palpable à Maurice, à hauteur de 15 à 20 %, alors que dans les pays ayant utilisé des vaccins, tels que Pfizer ou Johnson & Johnson, ils ont un taux de 2 %.

Le virologue est d’avis qu’on doit s’inquiéter du variant Delta plus que les autres variants, notamment le Beta et le Lambda. « Le Delta est si fort qu’il surpasse les autres variants, les empêchant d’émerger. Tous doivent se sentir concernés, car nul n’est à l’abri », avance ce dernier.

Pour sa part, le Dr Vasantrao Gujadhur tient à faire ressortir que le 23 septembre dernier, on avait trois cas Delta sur 32 échantillons. Il ajoute que du 28 septembre au 8 octobre dernier, 16 cas Delta ont été détectés sur 23 échantillons. « Cela démontre que le Delta devient prédominant. On doit s’attendre à avoir encore plus de cas, car le Delta est plus contagieux et transmissible. Je pense qu’on aura une flambée des cas liés au Delta dans les jours à venir », lance notre interlocuteur. Ce dernier conseille aux personnes vulnérables, âgées et ceux souffrant de comorbidités à faire la « booster dose ».

Idem pour la Dr Vinita Poorun, membre du Vaccination Committee, qui conseille d’opter pour une « booster dose » qui permettra de rebooster le système immunitaire. Elle explique que le Delta n’épargne personne. « L’évidence est là. Tout le monde est à risque avec le variant Delta. On doit s’attendre au pire sans pour autant être alarmiste. Il faut faire attention et être vigilant en respectant les gestes barrières tout le temps », conseille notre interlocutrice.

Une personne positive infecte six autres

Pour sa part, le virologue, le Dr Nand Pyndiah, met l’accent sur le variant Delta qui se multiplie rapidement. Une personne positive infecte à son tour six autres personnes contrairement aux autres variants qui ont une charge virale moindre, dit-il. « On ne doit pas avoir peur de ce variant. Je ne pense pas qu’il tue plus que les autres. On doit juste prendre ses précautions, par exemple en portant bien son masque et non pas le mettre en dessous du nez. C’est prouvé que la vaccination aide. »

En chiffres

Sur 29 cas détectés dans la communauté, 16 cas liés au variant Delta

Selon les chiffres fournis par le ministre de la Santé, le Dr Kailesh Jagutpal, quatre cas de variant Delta et deux autres cas de variant B. 1. 1. 318 ont été enregistrés sur 29 échantillons de tests positifs détectés entre le 28 septembre et le 13 octobre 2021. Les six cas de variant sont importés. Or, les 23 autres sont des cas locaux, dont parmi 16 cas liés au variant Delta.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !