Live News

COVID-19 : le patient de 44 ans dépisté par hasard

COVID-19 Présentant des symptômes de fièvre, le premier patient a eu à subir plusieurs tests.

Le premier employé de SKC Surat testé positif à la COVID-19 est passé par plusieurs étapes avant qu’on ne découvre qu’il est infecté. Voici son parcours.

La dernière fois où l’homme de 44 ans employé par l’entreprise d’importation de fruits et légumes SKC Surat a été vu au travail remonte au samedi 27 février 2021. Le dimanche 28 février, il a participé à une cérémonie de prières au Full Gospel Church of God, à la rue Leclézio, Curepipe. C’est du moins ce qu’a révélé l’exercice de traçage enclenché quand la nouvelle qu’il était infecté est tombée le 5 mars.

C’est durant les premiers jours du mois de mars qu’il a commencé à être malade et à présenter des symptômes de fièvre et d’écoulement de nez. Cela a persisté. Il s’est rendu à un dispensaire en fin de semaine.

Compte tenu de son état, il a été dirigé vers l’hôpital Victoria à Candos. Le quadragénaire est passé au comptoir de triage avant d’être orienté vers le Covid Testing Centre pour y subir un test de dépistage selon le protocole établi. Le couperet est ensuite tombé : il a été testé positif à la COVID-19. Il a aussitôt été conduit au New ENT Hospital pour son traitement.

Aussitôt ce cas local enregistré, le ministère de la Santé a pris toutes les dispositions pour faire subir un test de dépistage à tous les employés de SKC Surat. Depuis, cinq autres cas positifs ont été détectés, ce qui porte à six le nombre de cas positifs locaux enregistrés à samedi. Tous des collègues de l’homme de 44 ans, ils ont pu, à un moment où un autre, être en contact ou se croiser au sein de l’entreprise.

Le cas du patient de 44 ans intrigue le ministère de la Santé parce que l’homme n’a ni voyagé, ni été en contact avec des personnes sortant d’un centre de quarantaine. Affirmation faite par le Premier ministre Pravind Jugnauth et le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal au Sir Harilall Vaghjee Hall, le vendredi 5 mars. C’était après qu’ils s’être fait vacciner en compagnie de l’ensemble du cabinet ministériel ainsi que du Speaker de l’Assemblée nationale Sooroojdev Phokeer.

Rs 50 000 aux nouveaux médecins

Dans le cadre de sa campagne nationale de vaccination, le ministère de la Santé recrute des médecins afin de participer au National Deployment and Vaccination Plan for Covid-19 pour une période initiale de six mois. Ces médecins doivent être enregistrés au Medical Council. Mais il ne faut pas qu’ils soient déjà en emploi dans le service de santé publique. Ils recevront un salaire mensuel de Rs 50 000 en sus de leur allocation de transport, selon les recommandations du Pay Research Bureau.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !