Live News

Covid-19 : Le nombre de cas locaux grimpe à six ce samedi à 17h

Au total, six cas confirmés de contamination locale à la Covid-19 sont enregistrés ce samedi 6 mars 2021 à 17h, a annoncé le High-Level Committee on Covid-19 le même jour lors d’une conférence de presse au Bureau du Premier Ministre (PMO). Il s’agit de quatre employés de l’entreprise SKC Surat à Wooton et de deux membres de leurs familles. Le premier patient détecté est dans un état stable, les autres sont asymptomatiques. Ils sont tous en traitement.

« Il semble que ce ne soit pas des cas du variant sud-africain, mais des tests doivent le confirmer », précise Dr Catherine Gaud, épidémiologiste au ministère de la Santé.

Le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, indique que plus de 200 tests ont été effectués ce samedi 6 mars 2021 dans le cadre de l’exercice de contact tracing. Les résultats seront connus dans la soirée.

« La situation est bien grave. Il est difficile de dire comment évoluera la situation. Nous multiplions nos efforts au niveau du contact tracing. Le premier patient a assisté à une cérémonie religieuse le dimanche matin 28 février 2021 à la Full Gospel Church of God LVD à la rue Leclezio, Curepipe. Une centaine de personnes y a participé. Elles sont priées d’appeler la hotline du ministère de la Santé et du Bien-être au 8924 », affirme Dr Kailesh Jagutpal.

Dr Catherine Gaud rappelle que deux hypothèses pour expliquer ces cas de contamination locale sont étudiées. « La première est un emballage en carton contaminé en provenance d’Afrique du Sud. Mais un seul article controversé dans une revue médicale parle d’un possible cas en Chine. Il n’y a pas de risque que ce soit des fruits qui aient été contaminés. La seconde hypothèse est la contamination par un autre malade dans la communauté. Nous faisons des tests supplémentaires. En cas de doute, les personnes qui ont des symptômes doivent se faire tester. Il est essentiel de mettre un masque correctement pendant deux à quatre heures selon le type, se désinfecter les mains, garder les distanciations locales et aérer les locaux », soutient-elle.

Dr Zouberr Joomaye, porte-parole du High-Level Committee on Covid-19 prévient que le pays n’est pas à l’abri de mesures plus strictes pour combattre la pandémie. « Le nombre de cas peut augmenter et un autre cluster peut être détecté. Nous remarquons qu’il y a un relâchement au niveau du port du masque. C’est grâce aux gestes barrières que nous avons pu combattre le virus en 39 jours l’année dernière. Si la situation l’exige, le gouvernement prendra les mesures qui s’imposent (ndlr : comme le couvre-feu ou le confinement) », affirme-t-il.

Le porte-parole du High-Level Committee on Covid-19 constate un engouement de la population pour se faire vacciner. Il annonce que si l’affluence reste importante, un système d’ordre alphabétique sera mis en place.

 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !