Live News

Covid-19 : la quatrième dose  pas d’actualité

Il convient d’analyser la situation avant de préconiser une quatrième dose du vaccin anti-Covid.

L’administration d’une quatrième dose de vaccin anti-Covid n’est pas d’actualité à Maurice, selon le Dr Vinita Poorun, Chairperson du Mauritius National Immunisation Technical Advisory Group (Maunitag). Cela va cependant dépendre de l’évolution de la situation, a-t-elle précisé. 

Avec la « booster dose » qui devient obligatoire à l’issue des amendements apportés aux Consolidated Covid-19 (Amendment No.5) Regulations 2021, faut-il faire une quatrième dose au bout de six mois ? Cette question qui titille certains n’est cependant pas d’actualité à Maurice, contrairement à certains pays, selon le Dr Vinita Poorun, chairperson du Mauritius National Immunisation Technical Advisory Group (Maunitag). « Certains pays ont lancé la quatrième dose, car certains sont à risque et susceptibles d’être infectés et développer des complications en raison de la présence de nouveaux variants », a-t-elle dit.

À Maurice, il faudrait faire une évaluation de la situation quatre à six mois après la campagne pour la « booster dose » avant de décider de la marche à suivre. Cela, en prenant en considération la situation au niveau international et local, souligne-t-elle. « Cela dépend s’il y a des cas du virus qui circulent toujours dans la communauté et s’il y a de nouvelles mutations comme avec le Delta, l’Omicron et les autres », avance-t-elle.  

Pour le Dr Poorun, ce qui est important c’est de voir s’il y a de nouveaux virus, de nouveaux variants en circulation et quel type de maladies ils causent. « Si ce sont des symptômes mineurs, ce n’est pas nécessaire de faire la quatrième dose, mais s’il y a de nouveaux variants qui causent des maladies sévères et des mortalités, la quatrième dose s’impose car l’important c’est de les éviter », fait-elle ressortir.

La chairperson du Maunitag estime par ailleurs qu’il est encore trop tôt pour dire s’il faut renouveler le vaccin anti-Covid chaque année comme c’est le cas pour celui de la grippe. Et en ce qu’il s’agit d’amalgamer les deux vaccins (grippe et anti-Covid), cela viendra surement au bout de quelques mois, lance-t-elle. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !