Live News

Covid-19 - Joe Lesjongard : «Les critiques de l’opposition pas justifiées»

Joe Lesjongard et Patrick Assirvaden

L’émission Au Cœur de l’Info sur Radio Plus, hier, mettait aux prises le ministre Joe Lesjongard et le député du Parti travailliste, Patrick Assirvaden. 

Liste grise

Le ministre Joe Lesjongard parle d’un « wake-up call ». « Les institutions qui sont concernées par ce secteur doivent se montrer prudentes et faire leur travail de manière professionnelle. Tout le monde doit tirer des leçons de ce qu’il s’est passé et, aujourd’hui, nous savons dans quelle direction œuvrer », dit-il. 

Le député Patrick Assirvaden estime, pour sa part, que Maurice s’est retrouvé sur la liste grise du Groupe d’action financière (GAFI) car des Law Enforcement Agencies n’ont pas fait correctement leur travail. « Il est important que ces institutions soient perçues comme indépendantes et qu’elles fassent en sorte que le pays ne se retrouve pas à nouveau sur cette liste. » 

Parlement

« Jamais nous n’avons eu un Speaker [de l’Assemblée nationale] qui se comporte de cette façon. » Patrick Assirvaden n’a pas mâché ses mots à l’égard de Sooroojdev Phokeer et estime qu’il faut le remplacer. 

Joe Lesjongard estime, lui, que le Speaker ne fait qu’agir en fonction des « Standing Orders ». Il souligne que les membres de l’opposition ne peuvent se plaindre de ne pas pouvoir faire leur travail. Le ministre se dit aussi en faveur d’une révision des « Standing Orders ». 

Covid-19

Patrick Assirvaden évoque un relâchement à la fois des autorités et de la population. Il déplore le « manque de transparence » du gouvernement dans sa gestion de la Covid-19. « La population ne croit plus dans les chiffres avancés par le gouvernement. Il est clair que le gouvernement est dépassé », martèle-t-il. 

Des arguments que réfute Joe Lesjongard : « Les critiques émises contre le gouvernement par l’opposition ne sont pas justifiées. Je peux garantir que le gouvernement a toujours prôné un langage de vérité dans ses communications sur la Covid-19 et ses conséquences. »

PRB

Joe Lesjongard est d’avis que malgré la situation économique, l’application des recommandations du rapport du Pay Research Bureau en faveur des fonctionnaires reste justifiée. Il annonce qu’un réalignement des salaires dans le privé aura aussi lieu. 

Patrick Assirvaden devait, lui, souligner la levée de boucliers de la part de certains syndicalistes qui se seraient sentis « bernés » et qui n’ont pas manqué de brûler le rapport. 

Air Mauritius

Joe Lesjongard maintient qu’une restructuration d’Air Mauritius était nécessaire. Il se réjouit que la compagnie ait repris son envol, un dénouement que d’autres compagnies d’aviation n’auront pas la chance de connaître.

Patrick Assirvaden a, pour sa part, demandé à prendre connaissance du plan de restructuration. « On sait seulement que Rs 12,5 milliards y ont été injectées. Savons-nous comment cet argent sera utilisé ? » a-t-il voulu savoir. 

Politique

« Tout nous sépare du MSM. » Patrick Assirvaden balaie ainsi d’un revers de la main toute spéculation autour d’un rapprochement entre le PTr et le MSM. Il soutient que les rouges se préparent à aller seuls aux prochaines élections municipales. « Il n’y a pas d’entente, de ‘kozé’ ou d’alliance », dit-il. 

Joe Lesjongard considère, pour sa part, qu’il y aurait des appels de pied entre le PTr et le MMM. « J’ai l’impression que tout rapproche le PTr du MMM », avance-t-il. Avant de conclure qu’« au gouvernement nous n’avons besoin de personne ». 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !