Live News

Covid-19 – Fact-Finding Committee sur les décès des personnes dialysées : « un véritable cauchemar pendant les dix premiers jours », soutient un des patients

« Il n’y avait pas de médecin de garde et nous avons vécu un véritable cauchemar pendant les dix premiers jours… », propos d'Hemant Roopun, qui était parmi les patients dialysés testés positifs à la Covid-19. Il a déposé devant le Fact-Finding Committee, ce jeudi 5 août.  

Hemant Roopun, qui avait contracté la Covid-19 le 2 avril 2021, était parmi les patients dialysés à l’hôpital de Souillac.  L’habitant du sud-est est resté en traitement pendant 42 jours.

Il est revenu, lors de son audition, sur ses dix premiers jours à l’hôpital de Souillac où les patients n’ont pas été nourris de façon appropriée par rapport à leur état de santé.

Hemant Roopun est aussi revenu sur les circonstances entourant le décès de ses camarades de chambre. Il dit avoir raconté à l’ex-juge Devianee Beesoondoyal que ses deux amis n’ont pas eu les soins appropriés à temps. Le témoin a demandé qu'une enquête soit initiée à ce sujet.

Hemant Roopun a aussi indiqué que leur session de dialyses était de deux heures.

Il dit aussi espérer que cette situation ne se reproduise pas si le pays fait face à une troisième vague de la Covid-19.

Jusqu’ici, ce sont les proches des patients dialysés décédés qui ont été entendus par le comité d’enquête. D’autres séances sont prévues dans les prochains jours avec les témoignages d’autres patients dialysés.

C’est la Renal Disease Patient Association, qui a regroupé des patients dialysés, pour qu’ils aient l’occasion de témoigner devant le Fact-Finding Committee.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !