Live News

Covid-19 et isolement  : l’assouplissement du protocole reçoit un accueil favorable 

Dr Soobaraj Sok Appadu : « Avec Omicron, les symptômes disparaissent rapidement »

Depuis le samedi 19 février, la durée de l’isolement est réduite à sept jours pour les personnes positives à la Covid-19. Les cas contacts, eux, n’ont plus à s’isoler. Cette évolution était commentée par les invités de l’émission « Au cœur de l’info » sur Radio Plus, ce lundi 21 février.

Plusieurs raisons justifient que la durée de l’isolement d’une personne positive à la Covid-19 soit passée de dix jours à sept jours. Le Dr Soobaraj Sok Appadu, responsable de l’hôpital ENT et coordinateur national pour la Covid-19, explique que la contamination par le variant Omicron « atteint son pic assez vite » car il est plus contagieux que les autres variants. En outre, « les symptômes apparaissent rapidement et, surtout, s’en vont tout aussi rapidement, le plus souvent sans hospitalisation. » C’est aussi pourquoi, selon lui, les cas contacts ne nécessitent pas d’isolement. Actuellement, précise le Dr Sok Appadu, le nombre de tests rapides antigéniques positifs oscille entre 500 et 800 par jour dans chaque Covid-19 Testing Centre.

Pour Pradeep Dursun, Chief Operating Officer de Business Mauritius, la révision du protocole simplifie les choses. « Avec la reprise des classes en présentiel, de nombreux employés dont les enfants étaient contaminés ont dû s’isoler. Ensuite, il y a les absences qui se multiplient et deviennent alarmantes dans certains secteurs. » Cet assouplissement, dit-il, permettra de se diriger vers un relatif retour à la normale.

L’un des secteurs les plus affectés par la Covid-19 est le tourisme. Le changement de protocole est bien accueilli par les hôteliers et les autres opérateurs touristiques, selon Sydney Pierre, Chief Sales & Marketing Officer de Marriott Mauritius. « Tout assouplissement du protocole ne peut qu’aider à une amélioration dans le tourisme. Il y a cependant certains verrous qui doivent encore sauter pour que le secteur puisse fonctionner normalement ». Il pense notamment aux tests PCR imposés à l’arrivée à Maurice.

Appréciation positive également de Reaz Chuttoo, porte-parole de la Confédération des travailleurs du secteur privé. Avec l’ancien protocole, un employé positif à la Covid-19 devait rester chez lui pendant dix jours (sept jours pour un cas contact), rappelle-t-il. « Cela devenait un problème vu que le ‘Covid special leave’ est déduit du solde de ‘sick leaves’ ou de ‘local leaves’. C’est donc dans l’intérêt de l’employé de reprendre le travail plus tôt », indique le syndicaliste.

Shameem Jaumdally : « Seulement 5 % des patients sont contagieux au-delà de 7 jours »

Pour le Dr Shameem Jaumdally, virologue, la décision des autorités d’assouplir le protocole sanitaire est basée sur des éléments scientifiques. « Les observations des différents groupes de recherche ont montré que la plupart des patients ayant des symptômes sont contagieux jusqu’à 6 ou 7 jours. Seulement 5 % le sont au-delà. C’est pourquoi plusieurs pays à travers le monde ont décidé de réduire la durée de l’isolement. Le but étant un retour à une certaine normalité », explique-t-il. 

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !