Live News

Covid-19 : confusion autour du protocole dans les hôpitaux

Ceux qui se rendent dans les « flu clinics » sont canalisés en fonction de leurs besoins.

Bien que vacciné, Rehan a dû se rendre à l’hôpital Victoria après que son collègue a été testé positif à la Covid-19. Sur place, il dit avoir constaté « un cafouillage ». Du côté du ministère de la Santé, on se veut rassurant.

Quand se rendre à l’hôpital ? Comment se fait le tri dans les « flu clinics » ? Qui paie pour le test PCR ? Autant de questions que se pose Rehan, un habitant de Phoenix, après sa « mésaventure » à l’hôpital Victoria, Candos, récemment. Le ministère de la Santé s’est voulu rassurant, en expliquant clairement le protocole en vigueur contre la Covid-19.

Rehan raconte que le mercredi 6 octobre, un de ses collègues a été testé positif, ainsi que plusieurs membres de la famille de ce dernier. Dans un premier temps, ne voulant prendre aucun risque, il décide de s’auto-isoler. 

Le lendemain toutefois, ne se sentant pas bien, l’habitant de Phoenix se rend au dispensaire de la localité. Après l’avoir examiné, le médecin lui remet une note pour qu’il se rende à l’hôpital Victoria. Sur place, Rehan tombe des nues en apprenant qu’il doit débourser Rs 2 500 pour un test PCR. On lui propose aussi, à la place, un test antigène rapide, qui est gratuit. 

Autre doléance : la très longue attente et l’absence de tri à la « flu clinic » de l’hôpital Victoria. « Nous avons attendu plus de trois heures, soit entre 11 h 30 et 15 heures. Il y avait au moins une quarantaine de personnes. » Et au dire de Rehan, « au moins huit d’entre elles avaient été testées positives lors d’un précédent test antigène rapide. Il n’y avait aucun tri. Il avait beaucoup de cafouillage ». 

En apercevant le Dr Catherine Gaud qui se trouvait sur place, Rehan s’est entretenu avec elle, lui faisant part de son mécontentement. Selon l’habitant de Phoenix, elle serait intervenue et en moins de quinze minutes, tout était rentré dans l’ordre et les patients positifs isolés. Au final, son test antigène rapide s’est révélé négatif. 

Sollicité, Girish Soodhoo, le responsable des doléances au ministère de la Santé, explique que le médecin au dispensaire de Phoenix aurait dû conseiller à Rehan de s’auto-isoler. La raison étant qu’il a reçu ses deux doses de vaccin.

Pour en revenir au protocole, il fait savoir que le test PCR effectué à l’hôpital est payant dans certains cas. Notamment pour ceux qui en font la demande avant de partir en voyage ou encore ceux qui en ont besoin pour prouver qu’ils sont négatifs. Des caisses ont été aménagées dans les laboratoires pour recevoir les paiements, indique-t-il. 

Girish Soodhoo précise également que les tests antigène rapides effectués dans les hôpitaux sont gratuits. Ceux-ci sont aussi disponibles en pharmacie contre paiement. 

Concernant les « flu clinics », tous ceux qui s’y rendent sont canalisés selon leur situation, affirme le responsable des doléances au ministère de la Santé. « S’ils ont besoin de s’auto-isoler à leur domicile, un certificat médical leur sera remis. Ceux qui appellent le 8924 sont mis sur une liste d’attente avant d’être pris en charge par l’équipe de la Domiciliary Monitoring Unit », souligne Girish Soodhoo. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !