Live News

Covid-19 - À ce jour : 1223 séquençages du coronavirus ont été faits au pays

Depuis janvier 2021, Maurice envoyait des échantillons à des fins de séquençages en Angleterre et en Afrique du Sud entre autres. Mais depuis le mois de mai, le pays est équipé pour faire des séquençages et détecter les variants de la Covid-19. Ainsi a affirmé la directrice du Central Laboratory Services, Dr Janaki Sonoo. Celle-ci a indiqué qu’à ce jour, 1223 séquençages du Coronavirus ont été faits au pays. Cependant dépendant de la charge virale dans les échantillons prélevés, 959 échantillons ont été examinés à succès et 264 autres étaient défaillants. Parmi les échantillons, on relève 796 cas locaux et163 cas importés. 


En ce qu’il s’agit des variants détectés par le Central Health Laboratory Services depuis qu’il procède au séquençage du coronavirus, Dr Janaki Sonoo indique qu’on a enregistré 13 cas importés du variant Alpha et 28 cas importés du variant Delta. Et que 128 autres cas de variant Delta (39 cas importés et 89 cas locaux) ont été détectés lors des exercices de séquençage.  Et de dire qu’avant la prédominance du variant Delta, c’est la souche historique B.1.1.318 qui circulait à Maurice, selon le séquençage effectué sur un échantillon de 757 cas locaux et 7 cas importés. « 

L’exercice de séquençage est une procédure nécessaire pour la surveillance des variants, leurs effets et les mutations du virus », dit-elle. Depuis mai, deux plateformes sont utilisées pour faire le séquençage du coronavirus. Ce en utilisant les technologies Nanoport. « Les échantillons sélectés sont des cas positifs obtenus par tests PCR. Car, ça fournit et permet de cibler les différents gènes du virus. Tels que les N-Genes ou E-Genes. Et pour le variant Omicron, les cas S-Gene Target Failure permettront de le détecter dans les échantillons en raison de sa mutation », affirme Dr Janaki Sonoo. Celle-ci indique que cet exercice sera fait sur les tests PCR effectués sur les passagers après leur arrivée à Maurice. En ce qu’il s’agit du vol en provenance de l’Afrique du Sud de samedi dernier, il y a eu deux cas positifs au coronavirus. Est-ce le variant Omicron ? « En 24 heures, c’est impossible de détecter ce variant. Il a fallu environ trois semaines pour qu’il soit détecté en Afrique du Sud. À Maurice, nous avons commencé l’exercice de séquençage sur les échantillons prélevés et une fois les résultats confirmés, nous pourrons nous prononcer dessus », conclut-elle.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !