Live News

Covid-19 : Amatul et son époux Abdool meurent à deux jours d’intervalle

Les défunts Abdool et Amatul Khudurun.

Le nombre de décès dus à la Covid-19 ne cesse d’augmenter chaque jour. Plusieurs membres d’une même famille meurent à peu de temps d’intervalle. C’est le désarroi parmi les proches des patients emportés par le coronavirus.

Désormais, ils sont unis dans la mort. Amatul Mateen Khudurun, 77 ans, et Abdool Azize Khudurun, 80 ans, meurent à deux jours d’intervalle. Le couple, qui n’était pas vacciné, était positif à la Covid-19. 

La famille est doublement affectée. Il y a un mois, la sœur d’Amatul Mateen Khudurun, 65 ans, est décédée de la Covid-19. Afiz, le fils aîné, est effondré. C’est avec beaucoup de peine qu’il raconte les faits. Unijambiste depuis environ 30 ans suite à un accident, Abdool, son père était casanier. C’est Amatul, sa mère, qui faisait les courses. Le fils pense que c’est ainsi que sa mère a dû contracter le virus. Le vendredi 12 novembre, sa mère avait des courbatures et faisait de la température. Son test antigénique rapide à son domicile le lendemain se révèle positif. Transportée par le SAMU (Service d’aide médicale urgente) à l’hôpital Dr. A.G. Jeetoo de Port-Louis, elle est admise aux soins intensifs (ICU) de l’hôpital. 

Une heure plus tard, son père, 80 ans, éprouve des difficultés à respirer. Refusant de s’alimenter, il tombe dans une faiblesse. L’octogénaire est immédiatement transporté à l’hôpital Dr. A.G. Jeetoo. Mais dans l’ambulance, son état s’aggrave. Il est placé sous oxygène. À son arrivée à l’hôpital, le test rapide antigénique révèle qu’il est positif.

Unis dans la mort

Au début de la semaine dernière, Afiz apprend que l’état de santé de sa mère se détériore. Elle refuse de s’alimenter. « Les médecins m’ont dit que ma mère avait peu de chance de s’en sortir », souligne-t-il. Sa mère rend l’âme le samedi 20 novembre à 08h10. Deux jours après, soit lundi après-midi aux alentours de 17h20, son rend l’âme à l’hôpital. Les deux ont été inhumés au cimetière de St-Pierre samedi après-midi et lundi soir aux alentours de 21h45 respectivement. La tante maternelle d’Afiz est décédée à l’âge de 65 ans, il y a un mois, des suites de la Covid-19. C’est en cours de route vers l’hôpital que la sexagénaire a rendu l’âme, explique Afiz. 

Le décès du couple Khudurun plonge toute la famille dans une profonde tristesse. « Nous sommes en train de vivre les pires instants de notre vie. Nous nous  consolons mutuellement, mais ce n’est pas facile. La situation est invivable », pleure Afiz.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !