Live News

Covid-19 : 62 décès recensés en deux semaines 

Du 10 au 22 septembre, le nombre de décès liés à la Covid-19 est passé de 79 à 141. Ce qui fait une hausse de 62 cas en seulement deux semaines. 

Le nombre de décès liés à la Covid-19 a connu une hausse fulgurante. Du 10 au 22 septembre, ce chiffre est passé de 79 à 141. Une situation sans précédent. 

Si, lors de la première vague l’an dernier, 10 décès avaient été déplorés, le chiffre est passé à 138 cette année. Soixante personnes sont mortes en raison de la Covid-19 et les 78 autres, qui étaient positives au virus, en raison de leurs comorbidités. C’est ce qu’a soutenu le Dr Zouberr Joomaye dans l’émission Au cœur de l’info, sur Radio Plus, le mercredi 22 septembre. C’était, cependant, avant que le ministère de la Santé n’annonce, par le biais d’un communiqué, trois nouveaux décès en début de soirée, portant ainsi le nombre de morts à 141.

Il est aussi à noter qu’en un mois, le nombre total de décès est passé de 41 (selon les Dr Kursheed Meethoo Badulla et Ashwamed Dinassing sur Radio Plus le 23 août) à 141 le 22 septembre. Ce qui représente une hausse de 100 cas en presque un mois. 

Ce nombre ne prend cependant pas en considération les personnes positives à la Covid-19, mais qui sont décédées dans les hôpitaux régionaux et qui ne sont pas comptabilisées depuis la mise en place du nouveau protocole. 

22 décès, dont 13 hommes et neuf femmes, au New ENT Hospital

Sur les 22 décès enregistrés depuis le 1er septembre au New ENT Hospital, selon les chiffres que nous avons pu obtenir, il y a neuf femmes et 13 hommes. Chez les hommes, le plus jeune avait 49 ans et le plus âgé, 86 ans, alors que chez les femmes, la plus jeune avait 59 ans et la plus âgée 97 ans. Pour la plupart, la tranche d’âge était 70 à 79 ans. 

Infographie

 

240 patients

Par ailleurs, au 21 septembre, 240 patients, selon le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, étaient à l’hôpital afin d’être suivis par leurs médecins ou les spécialistes en raison de leurs comorbidités. « Ils sont positifs à la Covid-19, mais ne présentent pas de symptômes de la maladie. Ils ont toutefois besoin des soins rapprochés à l’hôpital » nous dira un cadre au ministère de la Santé, qui n’a pas souhaité être cité. 

Certains, sont malheureusement morts à l’hôpital, mais ces décès n’ont pas été annoncés dans les communiqués du ministère de la Santé ni ne figurent dans la liste du New ENT Hospital.

Alors que le nombre de décès est plus conséquent que l’année dernière, une source proche du dossier n’y trouve « aucune anormalité ». « Une trentaine de décès est enregistrée au quotidien. Le nombre actuel est presque à la normale. Ce n’est pas tout à fait vrai de dire qu’il y a une augmentation de décès en raison de la Covid-19 », explique-t-il. 

Selon lui, la plupart des patients étaient certes positifs à la maladie, mais sont morts principalement en raison de leurs comorbidités antérieures. « Il n’y a aucune anormalité dans les chiffres », souligne-t-il. Si notre source reconnaît qu’il y a eu des décès attribués directement à la Covid-19, il dira cependant que le nombre est « minime ». Ils sont 60 contre 78, selon le Dr Joomaye. Dans les deux cas, le protocole exige que les familles soient tenues informées que le défunt était positif de la Covid-19. 

Le député Juman s’en prend au ministre Jagutpal

Dans une vidéo sur Facebook, le député du Parti travailliste Ehsan Juman a trouvé « révoltant » et « insultant » que, le jeudi 16 septembre, le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal avait affirmé qu’il y avait 98 décès (dont 37 étaient directement attribués à la Covid-19) avant de venir dire, le mardi 21 septembre, qu’il y avait 130 décès, soit 32 de plus. Les nombre de morts liés à la Covid-19 est passé de 37 à 56, ce qui fait une différence de 19.

Le député rouge fait aussi ressortir que le ministère de la Santé n’a publié que deux communiqués qui font état de deux décès seulement. Ehsan Juman s’est aussi référé aux propos du Premier ministre adjoint, Steven Obeegadoo, qui a affirmé que « la situation de la Covid-19 est dans une courbe descendante » et que « tout est sous contrôle » , en citant l’Organisation mondiale de la Santé. Ce qui est en contradiction aux propos du ministre de la Santé. « La situation est incontrôlable », affirme le député Juman dans la vidéo.

123 nouveaux cas positifs en 24 heures

La prévalence des nouveaux cas positif à la Covid-19 est en dents de scie. De 68 cas le 21 septembre, le nombre est passé à 123 le 22 septembre. Le nombre était de 128, le 20 septembre.

Parmi les 123 nouveaux cas, 115 sont asymptomatiques et cinq ont été admis au New ENT Hospital. 

Depuis le début de la pandémie de la Covid-19 à Maurice à ce jour, 1,15 % de la population a été infectée par le virus.

En ce qu’il s’agit de la vaccination, 847 203 personnes sont primo-vaccinées et 789 191 sont pleinement vaccinées, selon le communiqué du ministère de la Santé du mercredi 22 septembre. 

Le communiqué a annoncé trois nouveaux décès, dont la cause principale est attribuée à la Covid-19.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !