Live News

Couvre-feu sanitaire : un Eid-Ul-Fitr pas comme les autres

Le croissant de lune ayant été aperçu samedi soir 23 mai, l’Eid-ul-Fitr a été célébrée ce dimanche 24 mai à l'île Maurice

En ce dimanche 24 mai, la plupart des musulmans du monde célèbrent l’Eid-Ul-Fitr, fête qui marque la fin du mois de jeûne du ramadan. 

Dans notre pays, les Mauriciens de foi musulmane doivent composer avec la pandémie de la Covid-19. Comme les mosquées sont fermées à cause du couvre-feu sanitaire, les prières ont été dites à la maison, nous explique notre journaliste Rizwaan Khodabux. 

Contrairement aux habitudes, les visites familiales, les rencontres et les accolades ont été remplacées par des échanges de vœux à travers des appels téléphoniques ou par appel vidéo. 
Le déjeuner traditionnel, qui réunit un grand nombre de personnes autour d’un bon plat de briani, a eu lieu en petit comité dans la majorité des familles musulmanes. De plus, en cette période de crise sanitaire, il n’y aura pas de visites chez les grands-parents, entre autres, chez de nombreuses familles.

Fait marquant cette année-ci, certains disent avoir rencontré beaucoup de difficultés pour trouver un bandari, un spécialiste de la préparation du briani.
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !