Live News

Court of Investigation sur le Wakashio : la cour prend possession du détail des conversations téléphoniques

C'est un Senior Officer of Information System de Mauritius Telecom qui a été appelé à déposer, ce mercredi 23 juin. Devant la Court of Investigation sur le Wakashio, il a fourni le détail des communications téléphoniques concernant huit lignes. Il s'agit de communications entrantes et sortantes des postes de surveillance de la National Coast Guard (NCG) OPS Room de Fort William, à Port-Louis, de Mahébourg et de Blue-Bay ainsi que de la station radar de Pointe-du-Diable. Ce sont des communications qui ont eu lieu entre 16 heures et 23 heures, le jour fatidique du 25 juillet 2020.

Plus tôt ce matin, face à la cour d'investigation, c'est le constable Latour, de la NCG de Mahébourg, qui a témoigné. Il était le Station Orderly, en charge de la surveillance radio et du poste de Mahébourg le 25 juillet 2020. Il a affirmé à la cour avoir entendu une conversation radio impliquant un de ses collègues vers 19 h 45 mais affirme n'avoir rien compris car il se trouvait dans une autre pièce. Le constable devait ajouter qu'il a demandé à son collègue s'il y avait quelque chose d'important mais l'autre constable lui aurait répondu que rien de significatif n'avait lieu. 

Cependant, le constable Latour a été informé que d'autres postes tentaient de contacter un navire et son collègue lui a dit qu'il a aussi essayé d'entrer en communication avec ledit navire mais celui-ci ne répondait pas. Le navire aurait été contacté à deux reprises. Le constable Latour a aussi fait comprendre que le poste de Mahébourg ne possédait pas d'équipements pour déterminer la position d'un navire.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !