Live News

Court of investigation : les remorqueurs du port «pas suffisamment puissants» pour assister le MV Wakashio, selon Gervais Barbeau

« Les remorqueurs du port ne sont pas suffisamment puissants pour assister les navires échoués comme le MV Wakashio ». C’est ce qu’a affirmé le capitaine Gervais Barbeau. C’était lors de son audition dans le cadre de la Court of Investigation qui s’est poursuivie au siège de l’ancienne Cour suprême, ce mardi 23 février. 

Le capitaine a expliqué que sa tâche en tant que Port Master s’arrête aux activités portuaires. 

Gervais Barbeau a relaté que, le jour de l'échouement, le Commissaire de police l’avait appelé pour demander des remorqueurs en assistance. Mais il ne pouvait répondre favorablement car les remorqueurs du port n’ont pas les capacités requises pour effectuer de telle opération. 

Toutefois, le Port Master affirme avoir fourni 300 mètres de booms (barrages flottants) et 4 « skimmers » (écrémeurs) entre autres à la National Coast Guard (NCG). 

Alan Jacobson, Branch Manager de Seatronics Ltd, a aussi été entendu. Il a expliqué comment il a aidé le Central Criminal Investigation Department et la police à récupérer la boîte noire et les autres équipements sur le MV Wakashio. 

La boîte noire, éteinte à 20 h 41, contient les données des dernières 12 heures avant le naufrage du navire. 

Autre témoin auditionné : le Director of Shipping, Alain Donat. Il a affirmé que les dégâts auraient deux fois plus importants « si nous avions entrepris l’opération par nous-mêmes, d’où la raison de faire appel aux experts de l’île de La Réunion », a-t-il déclaré. 

Alain Donat devait aussi avancer qu’avec la Covid-19, cela a pris 7 à 8 jours pour faire venir les experts alors qu’en temps normal, dit-il, cela aurait pris 48 heures. 

Le Director of Shipping a aussi affirmé que Maurice ne pouvait pas intervenir pour le nettoyage, car le pays aurait été obligé de prendre en charge tous les frais. Alain Donat a déclaré que l’objectif principal était de « stabiliser » le MV Wakashio.

Par ailleurs, le président de la Court of investigation, l'ancien juge Abdurafeek Hamuth ainsi que ses deux assesseurs effectueront une descente à la NCG dans le Sud-est, la semaine prochaine. 

La date de la prochaine séance sera communiquée ultérieurement. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !