Magazine

Couronnes fait-main : Ronnie Charles Yat Kwan ne dort pas sur ses lauriers…

Ronnie excelle dans la fabrication de couronnes en fleurs fait-main.

S’il a fait ses débuts au bas de l’échelle, il compte aujourd’hui des centaines de milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux. Ronnie Charles Yat Kwan, 38 ans, évolue dans un univers féminin et séduit grâce à ses couronnes de fleurs artificielles fait-main.

Qui dit couronne de fleurs dit délicatesse aussi élégance et féminité. Entre les doigts agiles de Ronnie, de vraies petites merveilles prennent forme. Cet homme a mis son talent au service des femmes en réalisant des couronnes de fleurs fait-main. Loin d’être fleuriste ou artiste, il se laisse porter par la créativité à chaque accessoire qu’il confectionne avec dextérité.

Fortement influencé par l’univers de la mode, Ronnie Charles Yat Kwan se lance dans le monde du textile après ses études secondaires. « J’ai travaillé pour de nombreux magasins à Maurice et pour des marques de vêtements locaux et internationaux en tant que responsable de boutique et ‘visuel merchandising’. » Depuis quatre ans, il fait du freelance ‘visuel merchandiser’ et il s’est découvert une passion pour la fabrication de couronnes fleuries artificielles.

« J’ai décidé de me mettre à mon compte parce que j’ai toujours montré mes talents et mes créations au monde que ce soit comme freelance ‘visuel merchandiser’ ou ‘hand-made Flower crown designer’.» En faisant des recherches sur Pinterest, Ronnie tombe sur des couronnes en fleurs. Inspiré par ce qu’il découvre, il décide immédiatement de s’y mettre, mais sans trop de conviction. « Cela m’a pris du temps pour maîtriser la base, mais c’est avec la pratique que j’ai réussi à me perfectionner. »

En toutes circonstances

Déjà trois ans depuis que Ronnie a créé ses premiers modèles. Il a aussi lancé sa page Facebook  qui a pour nom, Ronnie Handmade Flower ‘Crown. L’objectif est d’exposer au public ses créations et la qualité de ses produits. Ses couronnes, au finish irréprochable, s’adaptent à toutes les circonstances. « La qualité est un aspect important lorsqu’on fabrique des accessoires fait-main, car les clients doivent être satisfaits et avoir la qualité pour ce qu’ils paient. » Toutefois, la tâche n’a pas été si simple pour Ronnie d’évoluer dans un univers féminin. « J’étais inconnu dans le métier, mais petit à petit, j’ai eu des client/es et avec leurs recommandations et de bouche-à-oreille, j’ai été approché par d’autres. » C’est ainsi que Ronnie s’est forgé une solide réputation durant les trois dernières années. 

Petite anecdote : bon nombre de clientes ne s’attendent pas à tomber sur un homme lorsqu’elles viennent récupérer leurs produits commandés en ligne. « Parfois, on me demande avec hésitation si c’est bien moi qui les confectionne, car dans la tête de certaines, seules les femmes peuvent fabriquer des couronnes. Si au premier abord, c’est l’étonnement, elles finissent par me complimenter pour mon travail raffiné et précis. » Perfectionniste dans l’âme, Ronnie ne recule jamais devant les difficultés. « La complexité c’est de proposer la qualité dans le respect des attentes de ma cliente. » Il travaille principalement sur commande en utilisant des fleurs artificielles, en papier ou en latex ornés de rubans et agrémentés de perles et de cristaux en tout genre, selon les désirs de la cliente. 

ronnie
Il y a deux ans, il a réalisé des couronnes pour un défilé sur le thème de la jungle au Hennessy Park Hotel.

Réutilisée ou en souvenir…

Ronnie ajoute : « Des fois, elles cherchent des modèles assortis à leur robe ou d’autres accessoires qu’elles vont porter pour l’occasion. L’avantage d’une couronne artificielle, c’est qu’elle peut être réutilisée ou conservée comme un souvenir. » Ronnie et très connu à travers sa page Facebook. « Ma clientèle comporte différentes tranches d’âge et on achète des couronnes pour des fiançailles, mariages, séances photos ou soirées à thème. » Les prix sont à partir de Rs 350. 

Il y a deux ans, Ronnie s’est vu offrir l’opportunité de réaliser des couronnes pour un défilé de mode au Hennessy Park Hotel sur le thème de la jungle. Il a aussi confectionné des robes qui étaient exposées sur le catwalk pour l’occasion. 

Son souhait est de continuer à se faire connaître sur la toile.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP