Live News

Cour suprême : Me Bokhoree s’excuse après avoir demandé au Chef juge s'il s'était fait vacciner contre la Covid-19

L'avoué Kaviraj Bokhoree

Fin de première manche pour les demandes en Cour suprême de Joseph Lindsay Mario Marion et Deenarain Lokee par rapport aux restrictions imposées par les autorités contre ceux qui ne se sont pas fait vacciner contre la Covid-19. Elles ont été retirées ce matin, lundi 14 juin, devant la Cour suprême. Cela, après des critiques du Chef juge Asraf Caunhye. Une audience marquée par une mise au point du Chef juge adressée à l'avoué Kaviraj Bokhoree, qui a demandé à Asraf Caunhye s'il s'était personnellement fait vacciner. 

L’audience a débuté avec une motion de Me Lovena Sowkhee, avocate représentant Joseph Lindsay Mario Marion, un chauffeur de van scolaire, domicilié à Quatre-Bornes.

L’avocate a voulu amender les documents de la motion. Cela afin de mettre hors de cause l'Organisation mondiale de la Santé et rectifier le nom du ministère de la Santé sur les documents. 

Dans un premier temps les amendements ont été autorisés. Les discussions se sont poursuivies ensuite sur la procédure à être adoptée pour rectifier la motion.
 
Me Lovena Sowkhee a, dans un premier temps, signifié son intention de ne pas insister sur sa demande pour contester, en dehors du délai prescrit, le formulaire de consentement obligatoire imposé par les autorités pour administrer le vaccin contre la Covid-19.

L’avocate a ensuite requis du temps pour prendre une décision. La Cour lui a accordé 15 minutes. Après quoi, la contestation de Deenarain Lokee a été appelée. 

C'est ainsi que Me Kaviraj Bokhoree, avoué représentant les deux contestataires, a pris la parole pour demander au Chef juge, s’il s’était fait vacciner, lui, contre la Covid-19. Cela, en expliquant que sa démarche visait à déterminer un éventuel parti-pris par rapport à l’affaire. 

« You better sit down behind your counsel » lui a répondu le Chef juge. « You must first ask yourself whether you are allowed to ask me this question and if you are not bordering on a contempt of court », a ajouté le Chef juge. 

Kaviraj Bokhoree a ensuite présenté des excuses au Chef juge. Excuses acceptées par ce dernier.

L’audience a été ajournée. À la reprise, Me Lovena Sowkhee a déclaré abandonner les deux motions. Interrogée à sa sortie de la cour, l’avocate a expliqué que de nouvelles actions seront bientôt logées dans l’affaire. 

Pour rappel, les deux contestataires demandaient à l’instance judiciaire de revoir les règlements passés par le ministère de la Santé le 2 juin 2021, visant à restreindre l’accès des écoles, des hôpitaux et des centres de santé entre autres, uniquement aux vaccinés contre la Covid-19. Aussi, ils demandaient à la Cour suprême le droit de contester en dehors du délai prescrit, le formulaire de consentement obligatoire imposé par les autorités pour faire le vaccin contre la Covid-19.
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !