Live News

Cour suprême : l’affaire Sun Tan renvoyée au 26 juillet

La plainte constitutionnelle logée par le Directeur des Poursuites Publiques, contre l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), le Commissaire de police et le ministère du Logement et des Terres a été appelée en Cour suprême, ce jeudi 21 juin.

Me Satyajit Boolell réclame un «constitutional redress», estimant que ses droits fondamentaux ont été bafoués à la suite de l’enquête de l’ICAC sur la compagnie Sun Tan. Le DPP a demandé à ce que le commissaire de police soit mis hors de cause. La commission anticorruption apportera des amendements à sa plainte. L’affaire a été renvoyée au 26 juillet prochain.