Faits Divers

Cour suprême : Kusraj Lutchigadoo réclame la liberté sous caution

Kusraj Lutchigadoo Kusraj Lutchigadoo est détenu à la prison de Phoenix.

Kusraj Lutchigadoo, 34 ans, est détenu à la prison de Phoenix. Il avait été arrêté le 30 mars 2018 et il a logé, le 25 novembre 2019, une motion devant la Cour suprême. Il conteste la décision de la Bail and Remand Court de lui refuser la liberté sous caution.

Non satisfait de la décision de la Bail and Remand Court (BRC) de lui refuser la liberté sous caution, Kusraj Lutchigadoo, a fait appel à la Cour suprême le 25 novembre. Par l’intermédiaire de ses conseillers légaux, Mes Gavin Glover, Senior Counsel, Yanilla Moonshiram et l’avoué Pazany Thandarayan, il demande à revoir la décision de la BRC, en date du 18 octobre 2019. Il est accusé d’avoir tenté, le 27 février 2018, de prendre possession d’une importante quantité de drogue dont la valeur est estimée à Rs 33 millions. 

Une audience dans cette affaire a eu lieu le lundi 25 novembre devant le chef juge Eddy Balancy. Kusraj Lutcigadoo était représenté par Me Gavin Glover. La motion est dirigée contre le commissaire de police (CP), le Directeur des poursuites publiques (DPP) et la magistrate de la BRC. Shazia Kawssar Jeetoo, State Attorney et qui représente le CP, a objecté à la motion. Elle a demandé un renvoi pour présenter un contre affidavit dans l’affaire. La motion sera de nouveau entendue le 9 décembre.

Devant la BRC, la police avait avancé trois raisons pour objecter à la requête de Kusraj Lutchigadoo. Notamment, qu’il ne se présentera pas en cour ou à la police, qu’il récidivera et qu’il interférera avec des témoins et des preuves.

Dans un affidavit juré, dans le cadre de sa demande, Kusraj Lutchigadoo, avance que son arrestation fait suite aux allégations formulées par Frédérick Ania, un employé d’un service d’acheminement de courrier. Celui-ci a été arrêté le 26 février 2018, alors qu’il s’apprêtait à prendre possession de deux colis de drogue synthétique dans l’enceinte de l’entrepôt de l’aéroport. La valeur de la drogue se trouvant dans les deux colis, l’un pesait 1,2 kg et l’autre 1,3 kg, est estimée à Rs 33 millions.

Complicité 

Le sergent de police Conhyedoss, de l’Adsu, a déclaré que Kusraj Lutchigadoo avait réussi, avec la complicité de policiers, à quitter le centre de détention de Vacoas. Le policier ajoute que le détenu a des proches à l’étranger et pourrait être tenté de prendre la fuite. Il a ajouté que plusieurs personnes sont impliquées dans cette affaire et que des individus ont tenté de manipuler Frédérick Ania en tentant de le convaincre de retirer ses accusations contre Kusraj Lutchigadoo.

Ce dernier avance dans sa demande que cela fait plus de quinze mois qu’il est en détention. « Je me suis marié le 26 juillet 2012. De cette union est né un enfant le 6 novembre 2016. Ma femme et mon fils dépendent de moi. Ma mère qui souffre de problèmes cardiaques dépend également de moi. » Il fait valoir sa présomption d’innocence. De plus, il déclare avoir déjà obtenu la liberté sous caution dans deux autres affaires.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019