Live News

Cour suprême : déclarée morte par erreur, elle obtient gain de cause 

La plaignante avait initié une action en Cour suprême

En remplissant les formalités relatives à sa pension de vieillesse, une habitante de Plaisance, Rose Hill, apprend avec stupeur qu’il y avait une erreur sur son certificat de naissance. Un nom qui lui est inconnu est mentionné à la place de celui de sa mère. Ce n'est pas tout : elle apprend qu’elle a été déclarée morte le 4 juin 2011. 

Devant cette situation, cette septuagénaire a initié une action en Cour suprême pour que l'Etat civil rectifie ces erreurs. Elle a obtenu gain de cause ce mardi 10 septembre 2019. Le juge Benjamin Marie Joseph a, en effet, accédé à sa requête. 

La dame avait indiqué dans sa plainte qu’elle est née le 22 janvier 1942 à l’hôpital Victoria. Son certificat, dit-elle, faisait mention uniquement du nom de sa mère biologique. Celle-ci, dit-elle, qui ne savait pas lire n’avait jamais découvert l’erreur. 

La plaignante affirme avoir toujours vécu à Plaisance, Rose Hill. Ce n'est qu'à l'âge de 60 ans qu'elle a appris qu'il y avait une erreur sur son certificat de naissance alors qu'elle remplissait les formalités relatives à sa pension de vieillesse. Plus tard, elle devait apprendre l'existence d'une autre personne portant le même nom que le sien. Il s'agit en fait d'une habitante de Batimarais.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor