Actualités

Cour intermédiaire : un directeur jugé coupable d’avoir blanchi Rs 1,7 million

cour intermediare

Ahmud Shakeel Khan Jahangeer a été jugé coupable, le jeudi 24 mai 2018,de blanchiment d’argent par la cour intermédiaire. Ce directeur de compagnie répondait d’une charge de blanchiment d’argent portée contre lui par l’Independent Commission Against Corruption (Icac).

Le prévenu a agi en six occasions du 16 novembre au 13 décembre 2007. La somme totale de l’argent blanchi est de Rs 1,7 million. L’accusé a été reconnu coupable sous six chefs d’accusations de blanchiment d’argent. Il devra retourner en cour le 29 mai 2018 pour entendre les plaidoiries sur la peine qui lui sera infligée.

Dans les faits, Ahmud Shakeel Khan Jahangeer, avait, grâce à un intermédiaire, amené la Development Bank of Mauritius (DBM) à débourser un prêt sur la base de faux documents. Il s’agit d’un prêt sous le Small Business Loan. L’argent a été versé sur le compte bancaire de l’intermédiaire. Ce dernier, un aide-chauffeur, a expliqué en cour qu’il éprouve des difficultés à lire. Il a arrêté ses études en Form 1. Il a expliqué qu’il était redevable envers le directeur de compagnie. Ce dernier lui a offert un toit à Grande-Rivière-Nord-Ouest. Plus tard, il l’a accompagné à la DBM où il a signé des documents. Il a déclaré que l’accusé avait requis son aide pour contracter un prêt. Il a accepté en signe de reconnaissance envers Ahmud Shakeel Khan Jahangeer pour la maison que ce dernier avait mise à sa disposition et où il vivait avec sa mère.

Quatre ans après, dit l’aide chauffeur, il a appris par l’ICAC que le prêt était frauduleux. Il devait expliquer avoir retiré l’argent de son compte pour le remettre en liquide à l’accusé. Cela en six tranches.

Découvrez les dernières nouvelles, les résultats des matchs et des potins en cliquant ici