Faits Divers

Cour intermédiaire - Cambriolage d’une boutique : les deux voleurs condamnés à la prison 

Le boutiquier qui a été cambriolé a porté plainte à la police de Pamplemousses.

Un habitant de Sainte-Croix a été condamné, à six mois de prison et un autre à trois ans, devant la Cour intermédiaire. Rishi Roshan Oree, aussi connu comme Kunal, un aide chauffeur de 33 ans, et Jason Brandon Pointu, un mécanicien de 23 ans, connu comme Trompette ont été jugés coupables de vol avec effraction d’une boutique, le 10 février 2018, à Pont-Praslin, à Pamplemousses.

Les deux accusés avaient emporté cinq  paquets de cigarettes, quinze briques de lait, trente-six bouteilles de vin, quarante sachets d’huile, quatre-vingt-dix bouteilles de liqueur, douze bouteilles de boissons gazeuses et un tiroir contenant Rs 8 000. 

Les deux accusés avaient plaidé coupable. De ce fait, l’accusation de recel, a été rayée contre eux. Les deux acolytes ont fait des aveux à la police. L’affaire est partie d’une plainte du boutiquier au poste de police de Pamplemousses. Jason Brandon Pointu a relaté dans sa version, comment il s’est rendu sur les lieux du crime en compagnie d’autres complices. Ils y ont été conduits par Rishi Roshan Oree.

Les deux accusés ont présenté des excuses et ont imploré la clémence de la cour. Dans son verdict, la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing a pris en compte les casiers judiciaires des deux accusés. Rishi Roshan Oree compte trois antécédents : effecting public mischief, vol et recel. Ce dernier est père de deux enfants en bas âge. Vu que c’est la première fois qu’il est condamné pour un vol avec circonstance aggravante et que sa participation dans l’affaire se résume à conduire les voleurs sur les lieux du vol, la cour lui a infligé six mois de prison. La magistrate a ordonné que les onze jours qu’il a passés en garde à vue, soient déduits de sa peine. 

Quant à Jason Brandon Pointu, la cour note qu’il a onze antécédents, dont neuf pour des vols. Il compte également une condamnation pour l’agression d’un policier avec effusion de sang et une autre pour outrage à la cour. La cour estime que celui-ci persiste à commettre des vols et qu’il est « une menace pour la société ». La magistrate écrit dans son jugement, que « his mode of operation to break in and commit a larceny calls for concern », d’où la peine de trois ans de prison. La cour a toutefois ordonné que les 580 jours, qu’il a passés en détention et dans l’attente du verdict, soient déduits de sa peine.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP