Live News

Cour de Rose-Hill : Me Akil Bissessur pourra de nouveau publier sur les réseaux sociaux

Dénouement positif pour l’avocat Akil Bissessur en cour de Rose-Hill ce mercredi matin 18 mai. Il pourra de nouveau diffuser ses posts sur les réseaux sociaux après que la magistrate, Pamela Veerabadran-Mudaliar a agréé à la motion de son panel d’avocats.

Soulignons que ces derniers contestaient cette condition, imposée par la cour lors de sa remise en liberté conditionnelle, suivant son arrestation le 4 mai dernier pour ʹBreach of Ictaʹ (Information & Communication Technologies Authority). Il était interdit à Me Akil Bissessur de publier quoi que ce soit sur les réseaux sociaux aussi longtemps que l'affaire ne soit pas terminée.  

Lors de la séance d’aujourd’hui, les hommes de loi ont aussi formulé une motion pour que le ‘prohibition order’ qui pèse sur leur client soit levé.  Le Directeur des poursuites publiques fera  connaître sa position le 24 mai prochain.  

Rappelons que Me Akil Bissessur fait l’objet d’une charge provisoire de ʹBreach of Ictaʹ. Il est accusé par la police d’avoir fait circuler la photo d’un policier sur sa page Facebook et d’avoir proposé une prime à celui ou celle qui lui révélera l’identité de ce policier. 

Expliquant cette démarche, un des avocats d’Akil Bissessur, Me Shakeel Mohamed, avait rappelé que son client « a utilisé les réseaux sociaux pour faire un appel à témoins ». Ce, en lien avec une déclaration de Dominique Seedeeal, dit Darren, à l’effet qu’il a été victime de brutalité policière. Me Akil Bissessur voulait connaître l’identité du policier qui aurait brutalisé, selon lui, son client Dominique Seedeeal.  

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !