Live News

Cour correctionnelle : le MV Wakashio n’avait aucune personne pour assurer la surveillance, révèle un officier du CCID 

Subodha Janendra Tilakaratna lors de sa comparution devant le tribunal de Port-Louis ce mercredi

Le MV Wakashio n’avait aucune personne pour assurer la surveillance alors que le navire s’approchait des côtes mauriciennes. Le Chief Officer du MV Wakashio, soit le numéro 2, Subodha Janendra Tilakaratna avait libéré « le look out officer » de ses fonctions, quelques heures avant l’échouement du navire sur les récifs de Pointe-D’Esny.  

C’est ce qu’a révélé l’officier Randhony, un des enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID), en Cour correctionnelle de Port-Louis, ce mercredi après-midi 7 octobre. C’était lors de la ‘Bail Motion’ du Chief Officer du MV Wakashio.  

Le « look out officer » est celui qui doit rester sur le pont pour assurer la surveillance.  

Or, Subodha Janendra Tilakaratna lui a permis de participer à l’anniversaire d’un de ses collègues. Selon l’officier Randhony, l’enquête a révélé que depuis que Subodha Janendra Tilakaratna avait pris les commandes du navire, celui-ci était déjà hors de sa trajectoire.  

Plus de détails sur notre « Player » plus haut.  
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !