Live News

Coupe du monde 2022 : la fièvre du ballon rond gagne les robes noires

Depuis le 20 novembre, le monde entier vit au rythme de la Coupe du monde de football. Idem à Maurice. Et les avocats n’y font pas exception. Chacun a son équipe préférée et jongle entre ses obligations professionnelles et le foot. Confidences. 

Me Sanjay Bhuckory : « J’ai assisté à la finale du Mondial 2006 à Berlin »

sanjayC’est au collège que son histoire d’amour avec le ballon rond a commencé. D’ailleurs, confie Me Sanjay Bhuckory, Senior Counsel, il a même été le capitaine de l’équipe junior du collège Royal de Port-Louis. À l’université, il a continué à jouer au football et, ensuite, avec l’équipe du barreau mauricien.

Fan de l’équipe de Manchester United depuis son enfance, l’avocat ne rate jamais un match. « J’adore ce folklore si mauricien, où les fans adverses se font des railleries sur les réseaux sociaux », souligne l’homme de loi. Pour lui, jouer au foot est un passe-temps où l’on peut se rencontrer, se défouler dans la bonne humeur. 

Les heures des matchs lui conviennent parfaitement, sauf pour ceux qui se jouent à 23 heures. « Je suis un couche-tôt ! » Dans ce cas de figure, il regarde les résumés aussitôt son réveil. Me Sanjay Bhuckory ajoute que l’application de la FIFA est excellemment agencée. Ainsi, pour les matchs programmés à 14 heures, il laisse jouer son téléphone portable si cela ne dérange pas ses associés au bureau. 

C’est seul qu’il gère ses joies, ses émotions et ses frustrations devant un match, étant donné que les autres membres de sa famille, hormis son fils qui est à l’étranger, ne sont pas fans de foot. L’homme de loi dit compter les jours jusqu’au retour de son fils pour les vacances. 

Pour le Senior Counsel, conjuguer les affaires en Cour, les dossiers et les matchs de foot n’a jamais été un souci. « L’un n’empêche pas l’autre », affirme Me Sanjay Bhuckory. Il faut savoir faire du « multi-tasking » pour une bonne cause, ajoute-t-il. « Pourvu que cela ne coïncide pas avec les audiences de la Cour. Je préconise ainsi une certaine indulgence pour les fanatiques de foot. » 

Me Sanjay Bhuckory souhaite vivement que l’une des équipes africaines, à l’instar du Sénégal, du Ghana ou du Maroc, atteigne les demi-finales. Sinon, c’est le Brésil qu’il soutient pour la technicité des joueurs. « C’est tout le rythme de la samba qui y est déployé. » Il croise les doigts pour que Neymar se remette de sa blessure et rejoigne l’équipe pour apporter la victoire au Brésil. 

Il raconte avoir eu la chance d’assister à la finale de la Coupe du monde à Berlin, en 2006. L’Italie l’avait emporté sur le fil. « C’était vraiment grandiose. Le seul bémol fut le coup de tête de Zinedine Zidane, qui avait tout gâché pour la France », se rappelle Me Sanjay Bhuckory. Mais cette fois-ci, il n’a pas souhaité faire le déplacement au Qatar pour la Coupe du monde. « Je n’aime pas les pays où tout est bétonné, artificiel et ‘bling bling’. »

Me Ludovic Balancy : « J’espère pouvoir soutenir mon île à la Coupe du monde ! »

ludovicMe Ludovic Balancy tente tant bien que mal de s’organiser pour pouvoir regarder certains matchs dans la soirée. Ce n’est hélas pas tout le temps évident. « Le boulot est souvent prenant et passe avant le foot », sourit le jeune homme de loi. 

S’il ne peut regarder tous les matchs, il se fait néanmoins un devoir de regarder les matchs de 20 heures et les plus intéressants. Au cas contraire, il regarde les résumés. 

Ce passionné de foot depuis l’enfance a pour équipe préférée la France dans cette Coupe du monde 2022. « Je soutiens la France car elle a une belle équipe et elle joue un beau football », affirme l’avocat. « Je pense que la France vaincra le signe indien et ramènera la Coupe chez elle », ajoute Me Ludovic Balancy.

Il dit avoir également un penchant pour le Sénégal car c’est une équipe africaine et qu’il apprécie beaucoup le footballeur Sadio Mane. Me Ludovic Balancy ne manque pas de faire ressortir que son souhait le plus cher serait de pouvoir dire, un jour, qu’il soutient son île à la Coupe du monde ! Ou tout au moins à la Coupe d’Afrique des nations.

Aurait-il voulu faire le déplacement au Qatar ? 

Me Ludovic Balancy répond qu’il aurait adoré voir un match de la Coupe du monde. Toutefois, il ne cache pas ses réserves face à la tenue de cet événement au Qatar.

Pour l’avocat, regarder ou jouer un match de foot représente un moment de détente et de pur plaisir. Il est d’autant plus heureux de pouvoir partager sa passion avec les autres. Il confie avoir réussi à aller voir le match France contre Danemark sur grand écran avec un ami. « Je soutenais la France et lui, le Danemark. Je n’ai pas manqué de le taquiner quand la France a gagné. J’ai adoré l’ambiance qui y régnait. »

Me Ludovic Balancy précise qu’il a déjà assisté à plusieurs matchs de foot alors qu’il faisait ses études supérieures en Angleterre. Il a même eu l’occasion de voir Lionel Messi à quelques mètres de lui à Stamford Bridge, quand Chelsea jouait contre Barcelone dans la Ligue des champions. 

Me Tawheen Choomka : « La France l’emportera »

tawheenElle fait de son mieux pour pouvoir concilier sa vie professionnelle et sa passion. Tous les samedis, Me Tawheen Choomka ne manque pas un match de foot en compagnie de ses consœurs. 

Fan du ballon rond depuis le primaire, l’avocate a été inspirée par son père qui a remporté plusieurs trophées en tant que joueur. Elle a d’ailleurs souvent pratiqué ce sport à l’école. 

Cette passion pour le ballon rond, Me Tawheen Choomka la partage également avec son époux, ses beaux-frères et son beau-père. Ils regardent souvent les finales ensemble. « Nous encourageons davantage la pratique du foot en tant que sport plutôt que de simplement regarder le foot », affirme-t-elle. 

Pour l’avocate, jouer et regarder un match de foot est une pause qu’elle s’accorde dans sa vie professionnelle. « Il y a un mélange de sensations fortes, de sport, de challenge sans oublier une poussée d’adrénaline », s’exclame Me Tawheen Choomka. 

En ce moment, poursuit-elle, les avocats ont l’avantage de profiter du congé de la Cour suprême. Ce qui signifie que c’est un peu moins mouvementé. « Nous nous dirigeons aussi vers les fêtes de fin d’année, ce qui est formidable car les fêtes coïncident avec la Coupe du monde. » Elle ajoute que les avocats peuvent ainsi mieux traiter leurs affaires et leurs dossiers dans la matinée. 

« Cependant, vu nos engagements professionnels, nous devons être réalistes, donc nous ne pouvons pas regarder tous les matchs. » Elle se fait cependant un devoir de passer en revue tous les jours les meilleurs moments des matchs qu’elle a ratés. « Heureusement qu’il y a l’application FIFA+ ! » Bien que son équipe préférée soit le Portugal, Me Tawheen Choomka est d’avis que c’est la France qui remportera la Coupe du monde 2022.

Aurait-elle voulu faire le déplacement au Qatar pour assister au Mondial ? Si elle concède que cela aurait pu être « excitant », elle ne pense toutefois pas qu’elle aurait fait un tel choix. Cela, en raison de la pandémie de Covid-19, entre autres. 

Me Melany Nagen : « Le travail ne me permet pas de regarder les matchs »

melanieCette fervente supportrice des Bleus est passionnée de foot depuis son plus jeune âge. Toutefois, avec un emploi du temps chargé, l’avocate Melany Nagen tente tant bien que mal de s’adonner également à sa passion. 

La jeune femme ne manque pas de faire ressortir qu’elle ne rate jamais un match de l’équipe anglaise Liverpool dont elle est une « die-hard ». Me Melany Nagen raconte d’ailleurs qu’elle a déjà assisté à la rencontre de Liverpool contre Manchester United en 2009, à Old Trafford. Les Reds l’avaient emporté par 4 buts à 1. 

Cependant, concède Me Melany Nagen, il lui arrive rarement de pouvoir regarder un match complètement. « Le travail ne me permet pas de regarder les matchs de foot dans leur intégralité. » Elle se contente alors de regarder les temps forts des matchs ultérieurement pour connaître le score. 

Sa passion, elle la partage avec son époux Rajeev Kisnajee. Ils soutiennent tous deux la France dans cette Coupe du monde 2022. Bien qu’ayant souhaité faire le déplacement au Qatar pour vivre le Mondial, Me Melany Nagen doit se contenter de regarder les rencontres à la télé. L’avocate soutient qu’elle aurait aimé un remake de 1998 avec la France face au Brésil en finale. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !