Faits Divers

Coupable de vol et séquestration : le voleur masqué purgera six ans de prison

ATM Le prévenu obligeait ses victimes à faire des retraits d’argent à des guichets automatiques.

Richard Willsmark Labiche, âgé de 29 ans, était poursuivi dans plusieurs cas de vol avec effraction lors desquels il avait ligoté ses victimes avant de les contraindre à faire des retraits d’argent à des guichets automatiques. À la suite du verdict de la Cour intermédiaire, l’homme devra passer six ans derrière les barreaux.   

La sentence a été prononcée le 20 novembre 2019 par la magistrate Darshana Gayan de la Cour intermédiaire. Richard Willsmark Labiche, âgé de 29 ans, a écopé de six ans de prison sous chacune des deux accusations de vol qui pesaient contre lui et sous l’accusation de séquestration dont il faisait l’objet. Trois ans de prison lui ont également été infligés dans une autre affaire de vol. Le condamné purgera ces peines concurremment.

Son mode opératoire était toujours le même à chaque fois. Il entrait par effraction dans des maisons, tout en étant masqué. Il bâillonait puis ligotait ses victimes avant de les obliger à se rendre à un guichet automatique pour faire des retraits bancaires sous la menace d’une arme. Des complices l’accompagnaient.

Les délits reprochés à Richard Willsmark Labiche avaient été commis à Flic-en-Flac. Dans le cas du premier vol, qui avait eu lieu le 16 décembre 2013, l’accusé était entré par effraction dans une maison, en faisant main basse sur plusieurs articles, dont des bijoux en or, deux téléphones portables et la somme de Rs 3 700.

Quatre jours plus tard, soit le 20 décembre 2013, il était entré, toujours par effraction, au domicile d’un couple à Flic-en-Flac. Avec l’aide de complices, Il avait bâillonné puis ligoté le couple. Il avait ensuite sommé l’époux de prendre sa voiture, tout en le menaçant avec un couteau, pour se rendre à un guichet automatique afin de faire un retrait d’argent. Richard Willsmark Labiche et ses complices avaient accompagné l’époux. Ils avaient placé les articles volés dans sa voiture.

Ce jour-là, Labiche et ses acolytes avaient pris le soin d’enfermer dans une chambre le fils du couple, alors âgé de cinq ans. Il avait même pris une bouteille de yaourt à boire dans le réfrigérateur pour la donner à l’enfant. Durant ce cambriolage, l’accusé et ses complices avaient emporté un téléviseur, un DVD, des bijoux et des cellulaires. Puis ils avaient pris la fuite, en emportant le butin dans la voiture, après avoir ligoté à nouveau l’époux chez lui.

Sous la cinquième accusation, Richard Willsmark Labiche était accusé d’avoir séquestré un vendeur après être entré par effraction au domicile de ce dernier avec ses complices. Il avait utilisé son mode opératoire habituel. Il l’avait bâillonné puis ligoté avant de l’obliger, sous la menace d’un couteau, à prendre sa voiture pour se rendre à un guichet automatique afin de faire un retrait de Rs 10 300. Le condamné avait ensuite ramené le vendeur chez lui pour le ligoter à nouveau.

En cour, Richard Willsmark Labiche avait plaidé coupable. Il avait expliqué qu’au moment des faits, il était sous influence de l’alcool et il subissait la pression de ses amis. Il avait affirmé qu’il s’était repenti depuis et qu’il avait changé de vie, en tant que père de deux enfants. Il avait dit qu’il voulait donner une bonne éducation à ses enfants, demandant dans la foulée à la cour de faire preuve de clémence envers lui.

À l’énoncé de la sentence, la magistrate Darshana Gayan a précisé que les actes aggravants commis par l’accusé étaient sérieux et devaient être pris avec sévérité. Une peine d’emprisonnement est donc, selon ell, justifiée. « La cour a un devoir de protéger la société. Vous vous en êtes pris à un enfant et à ses parents, parmi vos victimes. Ils ont vécu un traumatisme »,  a fait ressortir la magistrate. Elle a insisté qu’elle ne pouvait pas être indulgente dans ces affaires de vol avec violence et sequestration.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !