Live News

Coronavirus : que sait-on du vaccin Pfizer et quand sera-t-il disponible ?

Dans la lutte contre la Covid-19, le vaccin Pfizer a soulevé un vague d’espoir mondial. Annoncé depuis le lundi 9 novembre, il serait « efficace à 90 % ». C’est la nouvelle que tout le monde attendait ! Selon les différents médias internationaux, les recherches sont désormais au stade final, mais les résultats de ce vaccin de Pfizer (américain) et BioNTech (allemand) devront être confirmés dans les prochaines semaines.

Désormais, une grande question demeure : quand sera-t-il disponible ?

D’abord, ce vaccin anti-Covid-19 doit encore obtenir l’autorisation des agences de médicaments. Dans cette optique, une demande d’utilisation d’urgence pourrait être soumise à l’Agence américaine des médicaments (FDA) au cours de la troisième semaine de novembre.
Et on ne sait pas combien de temps sera nécessaire pour que le vaccin obtienne les approbations nécessaires.

Cependant, selon certaines prédictions, le vaccin devrait être disponible avant la fin de 2020 et les Américains pourraient être les premiers à profiter de ce vaccin. En effet, le gouvernement du pays de l’Oncle Sam a précommandé 100 millions de doses. Il prévoit de faire vacciner les personnes les plus vulnérables d’ici la fin de l’année, tous les seniors d’ici fin janvier et le reste de la population américaine d’ici avril 2021.

Campagne massive de vaccination

Actuellement, l’Agence européenne des médicaments (EMA) est en train d’examiner les données du vaccin en question. Et, l'Union européenne, qui avait précommandé 300 millions de doses, dit vouloir désormais finaliser le contrat alors qu'une campagne massive de vaccination pourrait avoir lieu dans les prochains mois.

Du côté de Pfizer et BioNTech, il est question de fournir jusqu’à 50 millions de doses de vaccins dans le monde d’ici fin 2020 et jusqu’à 1,3 milliard de doses en 2021.

Un vaccin nouvelle génération

Que sait-on de ce vaccin ? D’abord, il s’agit d’un vaccin nouvelle génération qui est fabriqué à partir de l’ARN messager. C’est une révolution technologique conçue par le laboratoire allemand BioNTech alors qu’un vaccin est ordinairement fabriqué à partir d’un virus inactivé.

Cette nouvelle technologie demande aussi une différente logistique, car le vaccin doit être conservé à -180 degrés selon les experts.

Cependant, on ignore encore la durée de l’immunité du vaccin et aucune information n’est encore disponible sur les effets secondaires.

Le déroulé de l’essai clinique

Comment expliquer les « 90% d’efficacité » ? C’est durant la dernière phase de l’étude, qui a débuté le 27 juillet, et ce avant une demande d'homologation, connue comme la phase 3,que les choses se sont précisées pour les laboratoires Pfizer. 38955 volontaires ont reçu deux injectionsà un mois d’intervalle. Les volontaires étaient séparés en deux groupes, l’un recevant le vaccin et l’autre un placebo. Le test PCR effectué sept jours après la deuxième dose a été pertinent selon le laboratoire Pfizer où seuls 94 participants ont été testés positifs à la Covid-19.

>> Lisez le communiqué de presse de Pfizer

10 essais vaccins en dernière phase

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 10 essais cliniques de vaccins sont actuellement en phase 3 dans le monde, dont ceux de la biotech américaine Moderna, de plusieurs laboratoires étatiques chinois et du Britannique AstraZeneca, en collaboration avec l’université d’Oxford. Pfizer et BioNTech sont les premiers à rendre publics des résultats intermédiaires de ces essais.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !