Live News

Coronavirus : le point sur la pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Cellule de crise aux Etats-Unis 
Le président élu des Etats-Unis Joe Biden va mettre en place une cellule de crise sur le coronavirus pour combattre le principal défi actuellement posé à l'exécutif américain.

"Lundi, je mettrai en place un groupe composé de scientifiques et d'experts" afin qu'ils travaillent "sur un plan qui entrera en vigueur dès le 20 janvier 2021", jour de son investiture, a déclaré samedi soir le président élu devant une foule de partisans réunis à Wilmington, dans le Delaware pour fêter sa victoire.

Près de 50 millions de cas 
La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.250.879 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche.

Plus de 49.9 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Derrière les États-Unis, pays le plus touché avec 237.123 décès, viennent le Brésil (162.269 morts), l'Inde (126.121), le Mexique (94.808) et le Royaume-Uni (48.888 morts).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 111 décès pour 100.000 habitants, suivi par le Pérou (106), l'Espagne (83) et le Brésil (76).

Couvre-feu au Portugal

L'état d'urgence sanitaire, qui entre en vigueur lundi au Portugal, sera assorti dans la majeure partie du pays d'un couvre-feu nocturne en semaine, qui débutera dès 13H00 le weekend, pour au moins deux semaines, a annoncé samedi soir le Premier ministre Antonio Costa.

portugal
Portugal

France: pas de confinement ciblé

Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a écarté dimanche l'idée d'un confinement imposé pour les personnes âgées afin de freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus tout en souhaitant que les Français puissent fêter Noël "le plus normalement possible".

Alors que le pays a dépassé la barre des 40.000 morts, le ministre de la Santé Olivier Véran a jugé qu'il y avait un "frémissement" et "une forme de ralentissement" dans la progression de l'épidémie mais qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions sur l'efficacité du reconfinement.

Berlin dénonce les violences "anti-masques" 

Le gouvernement allemand a dénoncé dimanche les violences perpétrées la veille à Leipzig (est), en marge d'un rassemblement d'opposants au port du masque et aux mesures de restrictions imposées pour lutter contre la pandémie.

© Agence France-Presse

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !