Live News

Coronavirus : 40 passagers d'un vol Alitalia interdits d'entrée à l'île Maurice, selon l'AFP

Quarante passagers d'un vol Alitalia provenant des régions d'Italie les plus touchées par l'épidémie de nouveau coronavirus ont dû repartir vers Rome après avoir été interdits d'entrée sur le sol de l'île Maurice, a-t-on appris auprès de la compagnie aérienne italienne.

"Les 40 passagers concernés sont sur un vol retour vers l'Italie. Ils sont actuellement dans les airs et doivent atterrir à 01H00 (locales mardi, 24H00 GMT)", a indiqué à l'AFP Paolo Sanguinetti, un porte-parole d'Alitalia.

"Ils sont à bord avec d'autres passagers dont le vol vers Rome était programmé", a-t-il ajouté.

L'avion d'Alitalia avait été bloqué à son atterrissage dans la matinée à l'aéroport international de Maurice, selon le ministère italien des Affaires étrangères, qui s'était dit "en contact constant" avec la compagnie afin "d'assurer une assistance aux Italiens à bord".

Il avait décollé de Rome et transportait environ 300 personnes dont une quarantaine originaires de Lombardie et Vénétie (nord), deux régions touchées par le nouveau coronavirus.

Le ministère mauricien de la Santé a affirmé avoir seulement pris le temps de procéder à des contrôles sanitaires renforcés.

"Plusieurs avions ont atterri à l’aéroport international SSR (de l'île Maurice) presque à la même heure ce lundi matin", a expliqué à l'AFP un porte-parole du ministère. 

"Si tous les passagers de ces vols avaient été autorisés à débarquer, l'équipe médicale du ministère de la Santé n'aurait pas pu gérer la situation par rapport aux tests de dépistage. C’est pour cette raison que les passagers ont tardé à descendre des avions", a-t-il ajouté.

Les passagers ont finalement quitté l'avion vers 12h30 locales (08h30 GMT), selon un porte-parole des aéroports de Maurice.

"Aucun passager présentant des symptômes de Covid-19 n'a été répertorié", a affirmé à l'AFP le Dr Vasant Rao Gujadhur, directeur des services de santé au ministère mauricien de la Santé.

Selon lui, seul un passager mauricien en provenance d'une des régions affectées d'Italie a été placé en quarantaine par mesure de précaution.

En fin d'après-midi, le gouvernement a annoncé que tous les passagers ayant séjourné en Lombardie, Vénétie ou Émilie-Romagne au cours des 14 derniers jours n'étaient désormais plus autorisés à entrer sur le territoire mauricien.

La soudaine flambée depuis vendredi des cas de nouveau coronavirus, passés de 6 à 219 en quatre jours, avec déjà cinq morts, fait de l'Italie le pays le plus touché en Europe et le troisième dans le monde après la Corée du Sud et la Chine.

L'Italie a depuis multiplié les mesures de précaution, dont la mise en semi-confinement des quelque 52.000 habitants d'une dizaine de villes du Nord.

AFP

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !