Actualités

Convoitise d’un terrain du projet Smart City : Omnicane fait une demande d’injonction contre une Curepipienne

Le groupe sucrier revendique la propriété d’un terrain à Mon Désert.

La compagnie Omnicane Limited, a fait, le jeudi 9 janvier 2020, une demande d’injonction perpétuelle en Cour suprême, contre une habitante de Curepipe. L’entreprise, sise à Plaine-Magnien, avance que la femme tente par une manœuvre frauduleuse, de vendre un terrain appartenant au groupe sucrier et faisant partie de son projet de Smart City à Mon Désert, à Grand-Port. Il s’agit d’une parcelle de terre d’une superficie de 21 539.,09 m2.

Sont cités dans la demande comme codéfendeurs : deux arpenteurs, le ministère du Logement et des Terres et le Registrar General. Omnicane Limited, a dans sa plainte en Cour suprême, soutenu que le 14 août 2018, elle a pris connaissance d’une petite annonce dans le journal et qui se lit comme suit : « À vendre terrain 5 arp. La Cambuse en face de la mer et Smart City, omnicaine, Rs 60M/arp ».

Ordre intérimaire

Or, soutient la compagnie, ledit terrain appartient à Omnicane et que la femme a, par des moyens illégaux, tenté de se faire passer pour la propriétaire du terrain en question. Cela, notamment en retenant les services d'arpenteurs pour demander frauduleusement un certificat d'identification de parcelle (PIN certificate) et rédiger un rapport d'arpentage afin de tenter éventuellement de vendre le terrain. 

Le groupe sucrier déclare que dans l’annonce dans le journal, le nom « omnicaine » est cité par les prétendues propriétaires qui sont décrites comme étant les héritiers M.P. 

Omnicane Limited déclare avoir rapporté l’affaire à la police et a même obtenu un ordre intérimaire contre la Curepipienne, lui interdisant de vendre la dite propriété. Or, soutient la compagnie, la femme ne s’est pas présentée devant le juge en chambre pour se défendre. Le groupe sucrier dit, dans sa plainte, avoir appris que la femme tente toujours de vendre frauduleusement le terrain d’Omnicane, cela à travers un réseau de courtiers.  D’où sa démarche en Cour suprême. L’affaire sera appelée le 6 février 2020. 

Omnicane Limited a retenu les services de Mes Patrice Doger de Spéville, Senior Counsel, et Thierry Koenig, Senior Attorney.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !