Faits Divers

Contrôle aux frontières : les passagers venant du Kenya et de Madagascar sous étroite surveillance

Kenya Airways Kenya Airways peut offrir un meilleur accès sur l’Afrique et même vers les États-Unis.

Les autorités suspectent les passeurs de drogue de privilégier l’axe Nairobi-Maurice. Quatre personnes ont été interceptées ces derniers mois. Un contrôle rigoureux est également effectué sur les vols en provenance de Tana.

Depuis juin de cette année, les vols entre Plaisance et Nairobi ont été rétablis. Mais les passagers en provenance de la capitale kenyane sont cependant passés au crible à leur descente d’avion à l’aéroport de Plaisance, car les autorités ont toutes les raisons de penser que les passeurs de drogue ont tendance à privilégier l’axe Nairobi-Maurice. C’est ainsi que quatre passeurs ont été interceptés ces trois derniers mois, à leur arrivée de Nairobi. Ils avaient en leur possession de la drogue évaluée à Rs 58,5 millions.

Les quatre passeurs sont Gareth Cruen, 35 ans, un Marketing Manager arrivé  sur le vol MK 535 le 3 juillet dernier. Il avait dans son estomac 125 capsules bourrées d’héroïne,  évaluées à Rs 17 millions. Le 6 juillet, Victoria Kazakova, une professeure de yoga russe, âgée de 43 ans, avait été interceptée avec du haschich et du gandia camouflés dans des boîtes de thé. La drogue est évaluée à Rs 5, 5 millions.

Collaboration

Loy Katali, une femme d’affaires ougandaise de 45 ans, avait été arrêtée à sa descente d’avion, le 26 juillet dernier. Lors de son interrogatoire, elle a avoué avoir ingurgité 98 boulettes de drogue, évaluées à Rs 16 millions. Pas plus tard que la semaine dernière, une Kenyane, Millicent Atieno Obare, a été arrêtée avec 88 boulettes d’héroïne, estimées à Rs 20 millions dans son estomac. Elle est arrivée sur le vol MK 535.  

La Customs Anti Narcotis Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) exerce également un contrôle rigoureux à l’arrivée des vols en provenance d’Antananarivo.

Depuis le 13 décembre dernier, avec la signature d’un protocole d’accord entre Air Mauritius et Kenya Airways, les deux compagnies ont approfondi leur collaboration. La signature d’un Joint-Venture Agreement est prévue pour fin mars 2019. L’accord prévoit un code sharing entre Air Mauritius et Kenya Airways pour les trois prochaines années. Depuis juin de cette année, il y a sept vols directs par semaine entre Plaisance et Nairobi.

Cela correspond à la vision 2030 du gouvernement et à la stratégie de la compagnie nationale d’aviation de prendre avantage des possibilités grandissantes en Afrique. Kenya Airways est un opérateur de taille sur le continent et dispose d’un réseau solide qui peut nous offrir un meilleur accès vers l’Afrique de l’Est, l’Afrique centrale et, bientôt, vers les États-Unis