Live News

Contestation du rapport Britam : Roshi Bhadain se heurte à une objection

  • Bhadain conteste le rapport de la commission d’enquête, sur la vente de 23 % des actions que détenait l’ex-BAI au sein de Britam Holdings Ltd (Kenya). 
  • La commission d’enquête était présidée par l’ancien juge Bushan Domah et les assesseurs étaient Sattar Hajee Abdoula et Imrith Ramtohul.

Les membres de la Commission d’enquête sur l’affaire Britam se sont opposés, le lundi 19 septembre 2022, à la demande de l’avocat Roshi Bhadain. C’était en Cour suprême à l’appel de la révision judiciaire logée par le leader du Reform Party. 

L’affaire a été appelée devant la Chef juge Nirmala Devat et a été renvoyée au 3 octobre 2022. Cela, afin de permettre aux parties concernées de présenter leurs affidavits avant que l’affaire ne soit entendue sur le fond. L’avocat Roshi Bhadain a été autorisé, le 31 août 2022, à contester les conclusions du rapport de la Commission d’enquête sur l’affaire Britam. Cela, dans une décision rendue par les juges Gaitree Jugessur-Manna et Patrick Kam Sing. Ces derniers ont statué que l’ancien ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance a principalement remis en cause l’intégrité du président de la commission d’enquête et de l’assesseur Sattar Hajee Abdoula.

La demande de Roshi Bhadain a été logée après la publication du rapport de la commission d’enquête, sur la vente de 23 % des actions que détenait l’ex-BAI au sein de Britam Holdings Ltd (Kenya). 

Dans sa demande, rédigée par l’avoué Pazhany Rangasamy, il avance que son nom était en tête d’une liste de personnes contre lesquelles la commission d’enquête a recommandé des enquêtes pour délits de faux et d’usage de faux, entre autres. 
La commission d’enquête était présidée par l’ancien juge Bushan Domah et les assesseurs étaient Sattar Hajee Abdoula et Imrith Ramtohul.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !