Actualités

Contact tracing : les passagers de deux vols arrivés le 18 mars priés de se manifester

Airport Environ 1 000 Mauriciens sont attendus à Plaisance le lundi 23 et le mardi 24 mars.

Le ministère de la Santé souhaite entrer en contact avec les personnes arrivées au pays sur deux vols spécifiques le 18 mars. Car elles ont voyagé en compagnie de cinq autres personnes qui ont été testées positives au coronavirus. Les vols concernés sont celui d’Air Mauritius MK 015, en provenance de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, arrivé à Maurice, le mercredi 18 mars, à 7 heures, et celui de Kenya Airways KQ274, arrivé de Nairobi le même jour à 3 heures.

Plusieurs centaines de passagers sont concernés pour le vol MK. Il y avait environ 170 personnes à bord, la grande majorité étant des personnes ayant travaillé sur des bateaux de croisières. Selon nos sources, les autorités ont la liste complète des voyageurs. Elles ont aussi pris des mesures pour identifier les passagers qui se trouvaient sur les sièges proches des personnes infectées et les ont déjà contactés. Certains sont déjà en quarantaine, alors que d’autres seront soumis à un test de dépistage. En accord avec les directives établies par l’Organisation mondiale de la Santé.

Cependant, par mesure de précaution, le ministère lance un appel aux autres passagers pour  qu’ils se manifestent pour des tests. Entre-temps, il est fortement conseillé à ces personnes de s’isoler et de limiter les contacts sociaux. Elles sont priées d’appeler le 201 1903.

846 Mauriciens rappatriés

Des Mauriciens étaient restés coincés dans des aéroports de divers pays depuis que les frontières avaient été fermées. Il aura fallu une dérogation spéciale le vendredi 20 mars 2020 pour les autoriser à rentrer au pays. Ainsi le dimanche 22 mars 2020, 846 ont débarqué à l’aéroport de Plaisance. Les vols étaient en provenance de Londres, Mumbai et de Johannesburg le matin. Un avion arrivant de Dubaï a lui atterri dans l’après-midi avec 245 Mauriciens à bord.

Environ 1 000 autres Mauriciens sont attendus à Plaisance le lundi 23 et le mardi 24 mars 2020. C’est ce qu’indique la cellule de communication du ministère des Affaires étrangères.

Les autorités en appellent à la compréhension et à la responsabilité des passagers en cette période de crise sanitaire. À la fois les services de Santé, le ministère des Affaires étrangères et les responsables aéroportuaires font observer que les procédures doivent être respectées afin de protéger la population, en dépit de la colère de certains. Un dispositif vise à placer au plus vite les passagers dans les centres de quarantaine. Mais vu le nombre conséquent d’arrivées, cela prend du temps.

Inquiétude des passagers en quarantaine

Les passagers du vol MK 015 qui sont confinés dans un centre de quarantaine se disent inquiets et lance un appel au ministère de la Santé. Ils expliquent que, depuis leur arrivée, les préposés du ministère n’ont pas procédé à des tests (salive ou sanguin) sur eux. Ils craignent être porteur du virus. Plus de 80 de ces personnes étaient dans le même avion, après avoir été à bord d’un bateau de croisière. « Ils ne font que des relevés de températures », indique l’une d’elles. Le ministère explique que les tests ont été conduits seulement sur les passagers qui étaient assises à côté des personnes infectées, suivant les directives de l’Organisation mondiale de la santé. La nouvelle décision a été prise par mesure de prudence. C’est pour cette raison que des tests sont prévus sur tous les passagers explique une source au ministère.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !