Live News

Consultations pré-budgétaires des PME : «Un show de mauvais goût» pour Amar Deerpalsing

Amar Deerpalsing, président des PME

L’association des Petites et Moyennes Entreprises (PME) a décidé de bouder les consultations pré-budgétaires, qui se sont déroulé ce mercredi après-midi 8 mai.

Amar Deerpalsing, président des PME, qualifie cet exercice de «perte de temps».

Dans une lettre adressée au ministre des Finances hier, il regrette que «les mesures annoncées dans les précédents budgets pour soutenir et aider les PME n’ont pas été réalisées jusqu’ici». «Alors que chaque année», a précisé Amar Deerpalsing dans son courrier, «les PME sont fidèles au rendez-vous pour faire des propositions dans le sillage immédiat de la présentation budgétaire».

Le président des PME est intervenu sur les ondes de Radio Plus à la mi-journée de ce mercredi.

«Un show de mauvais goût »
«C’est un show de mauvais goût. Il (Pravind Jugnauth) le fait pour la galerie. Soi-disant, il consulte les petits entrepreneurs, soi-disant, il prend des mesures en faveur des ti dimoun et des petits entrepreneurs… Un an après, on constate qu’il nous a bernés», a déclaré Amar Deerpalsing.

Sollicité pour une réaction, le ministre Sunil Bholah concède que «c’est un secteur difficile». Le ministre des Coopératives, qui s''exprimait lui aussi sur Radio Plus, a indiqué que le «Premier ministre a toujours eu une oreille attentive aux propositions formulées».

«Le travail va continuer» pour Sunil Bholah
«S’ils ont décidé de ne pas venir, le travail va continuer. Au niveau de mon ministère, on fait pas mal de choses pour aider les PME. C’est vrai que c’est un secteur difficile. Car il y a 125 000 petites et moyennes entreprises dans le pays et qui sont reparties dans tous les domaines, voire toutes les secteurs d’activités économiques», a également rapporté Sunil Bholah.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income