Live News

Constructions à Pomponette : l'Etat soulève des objections préliminaires à la demande de révision judiciaire  d’AKNL 

La demande de révision judiciaire déposée par les membres du collectif Aret Kokin Nu laPlaz (AKNL) a été appelée ce vendredi 5 juillet en Cour suprême devant les juges Nirmala Devat et Shameem Hamuth-Laulloo. 

Ils contestent la décision de l’ancien ministre des Terres et du Logement, Showkutally Soodhun, de «deproclamer une partie de la plage publique de Pomponette, dans le sud de Maurice» pour faire place à un projet hôtelier.

Me Mary Jane Lau Yuk Poon, Acting Parliamentary Counsel, et qui représente le ministère des Terres et du Logement et l’ancien ministre Soodhun, a soulevé des objections préliminaires à la demande d'AKNL. Elle avance que les plaignants (huit au total) ont failli à spécifier implicitement la décision qu’ils sont en train de contester. 

De plus, elle affirme que les affidavits jurés par deux des plaignants, comportent des manquements, notamment sur la date de la dé proclamation. Aussi, dit-elle, ces deux plaignants n’étaient pas dûment mandatés au moment de jurer l’affidavit. 

Me Eric Ribot Junior, l'avocat des membres d'AKNL, a demandé un renvoi pour faire connaître sa position sur les objections soulevées. L’affaire a été renvoyée au 13 septembre 2019.Yan Hookoomsingh du collectif AKNL, à sa sortie de la Cour suprême, a déclaré que «zot pape anvi ki case la vinn sur le fond. Me nou noune paré».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective