Explik Ou Ka

Construction à Tamarin: empiétement illégal sur le terrain du voisin

Le conseil de district de Rivière-Noire s’attaque au problème de construction illégale. Un habitant de Tamarin sera poursuivi pour construction illégale et source d’insécurité pour ses voisins. C’est ce qu’a annoncé Véronique Leu-Govind dans une déclaration accordée au Défi Quotidien mercredi après-midi. Selon la présidente du conseil de district de Rivière-Noire, une visite des lieux a été effectuée par plusieurs employés de cette collectivité locale mardi. Lors de cette visite, l’ingénieur a constaté que la construction entreprise par une habitante de Tamarin a été carrément faite sur la limite d’abornement (‘balisage’) de son voisin. Après avoir convoqué une réunion, le comité exécutif a décidé d’entamer des poursuites contre la personne en question.
C’est au mois de juin dernier que Shivrani Koobah a consigné une déposition au poste de police de Rivière-Noire. Dans cette déposition, cette dame accuse sa voisine, une Mauricienne qui rentre d’Italie, d’avoir construit sa maison sur la limite de son terrain. Cette habitante de Tamarin s’est également rendue au conseil de district de Rivière-Noire pour dénoncer cet empiètement sur son terrain. « Cette dame s’est permis d’envoyer ses ouvriers procéder à des fouilles dans ma cour. Elle n’a même pas eu la décence de demander ma permission. Cette construction représente un véritable danger et une nuisance pour nous», témoignait Shivrani Koobah au Défi Quotidien. Cette dernière était sur l’antenne d’Xplik ou K la semaine dernière. Dans sa déclaration, Véronique Leu-Govind confirme que cette construction « constitue bel et bien un danger ». La présidente du conseil de district de Rivière-Noire déplore qu’elle a dû se faire accompagner par des policiers pour cette visite sur les lieux. « La personne en question n’est pas commode », devait-elle déclarer.

À Rose-Belle aussi

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"2666","attributes":{"class":"media-image aligncenter wp-image-3493 size-full","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"1920","height":"1080","alt":"Construction ill\u00e9gale \u00e0 Rose-Belle"}}]] On relève un cas similaire à Rose-Belle. Satuda Teeroovengadum, un habitant de Morcellement-Domaingue accuse son voisin d’avoir coulé sa dalle sur la limite d’abornement de son terrain (balisage) comme le montre la photo qu’il nous a fait parvenir. « J’avais acheté un terrain d’une superficie de 7 perches sur lequel j’ai bâti ma maison. Mon voisin a entrepris une construction sans respecter les limites de son terrain et les règlements. Il a coulé carrément sa dalle sur le ‘balisage’. Conséquence, l’eau provenant de sa dalle se déverse dans ma cour. Le conseil de district a fait son travail et lui a servi une mise en demeure. Malgré cela, il poursuit sa construction en violation des règlements », relate Sachuda Teeroovengadum au Défi Quotidien.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !