Live News

Consommation : timide engouement pour le lait Smatch

La vente du lait Smatch peine à décoller dans les grandes surfaces.

Si les consommateurs se bousculent pour acheter l’huile Smatch commercialisée par la State Trading Corporation, le lait en poudre de la même marque est moins demandé depuis son arrivée sur le marché dans le courant de la semaine dernière. 

Dans les supermarchés SaveMart, la vente du lait Smatch progresse lentement comparée à celle de l’huile Smatch. C’est ce qu’observe Nitish Ramsahye, Brand and Marketing Manager. Selon lui, plusieurs raisons expliquent ce manque d’intérêt. D’abord, le prix. « Le lait Smatch est vendu à Rs 255 le sachet d’un kilo alors que les clients peuvent avoir d’autres marques à des prix inférieurs. » Par exemple, le lait Promex est à Rs 240 et le lait Leader à Rs 220.  

Uttam Sumaroo, secrétaire de Masters Express, abonde dans ce sens. « Alors que pour l’huile Smatch, le consommateur fait une économie d’environ Rs 50 par rapport à d’autres marques, ce n’est pas le cas avec le lait Smatch. » Le prix de ce lait, poursuit-il, est similaire à celui des « best-sellers » sur le marché. 

Les 17 supérettes de l’association ont été livrées samedi dernier. « Pour ma part, sur deux cartons de 30 sachets que j’ai reçus, seulement deux sachets ont été vendus au mardi 27 septembre », indique-t-il.  
Même son de cloche dans les supermarchés Super U.  Le volume livré vendredi dernier est toujours disponible dans les rayons. « La vente peine à décoller car il n’y a pas de grande différence de prix en comparaison à d’autres marques », dit Yannick Lew Yew, le responsable de qualité.  D’ailleurs, souligne-t-il, c’est la même situation pour le 
riz Smatch. 

Manque de visibilité 

Selon nos interlocuteurs, le lait Smatch est aussi moins prisé en raison d’un manque de visibilité. « Beaucoup de consommateurs ne savent même pas qu’il y a une nouvelle marque de lait. Si ce produit avait été commercialisé par une compagnie privée avec une stratégie de marketing agressive, la vente aurait été plus élevée », fait ressortir Nitish Ramsahye.  

Uttam Sumaroo ajoute que les Mauriciens sont réticents à changer de marque quand il s’agit d’un produit de base. « Ceux qui ont acheté le lait Smatch, c’est principalement pour faire un essai. »

Un ménage mauricien consomme en moyenne deux à trois sachets d’un kilo de lait en poudre par mois. Il n’y a aucun quota imposé sur l’achat de lait Smatch. 

Un ménage consomme en moyenne deux à trois sachets d’un kilo de lait en poudre par mois.

Toujours pas disponible dans certains points de vente 

La patience est de mise dans certaines grandes surfaces. L’enseigne Intermart, par exemple, s’attendait à recevoir ses premières livraisons de lait Smatch pendant le week-end dernier. Mais ce mardi, le produit n’était toujours pas arrivé.

Comparatif des prix 
Marque  Logement  Prix 
Smatch 1 kg Rs255
Creamie  1 kg Rs225
Leader  1 kg  Rs220
Snowy  1 kg  Rs254
Dolly  1 kg  Rs269
Cowland  1 kg  Rs240
Promex 1 kg  Rs240
Everyday  1 kg  Rs284
Twin Cow  1 kg  Rs280
Arla Dano  1 kg  Rs219
Farmland  1 kg Rs277
Anchor  1 kg  Rs270
Red Cow  1 kg  Rs280
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !