Live News

Consommation : le poulet coûtera plus cher

La demande pour le poulet est plus ou moins stable.

Le poulet risque de coûter plus cher. En cause : la hausse au niveau des coûts de production, notamment le prix des aliments pour volaille. 

Uttam Sumaroo, secrétaire général de Masters Express, a été informé par les gros distributeurs qu’il y aura bientôt une augmentation du prix du poulet. Il attend actuellement les nouveaux tarifs. 

Même constat chez un point frais dans l’est du pays ? « Lorsque le distributeur est venu livrer le poulet la semaine dernière, il m’a informé qu’il y aura une augmentation du prix du poulet, en raison de la hausse des prix des aliments pour animaux », indique notre interlocuteur. 

Dans les grandes surfaces, on attend aussi les nouveaux prix. Nooreza Fauzee, directrice financière chez Dream Price, fait ressortir : « qu’à chaque fois qu’il y a une augmentation de prix, le distributeur nous informe. Nous devrons augmenter le prix du poulet comme indiqué par nos fournisseurs ».

Le Défi Quotidien a sollicité trois grands distributeurs de poulet, Panagora, Avipro et Innodis, pour avoir leurs commentaires sur le sujet. Nous attendonstoujours leurs versions. L’un d’eux a évoqué une éventuelle hausse. 

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse. Tawfick Dilloo, directeur de Nid Chicken Processing, fait observer que le prix pour les aliments des animaux a connu une récente hausse de 18 %. Celle-ci a un impact sur l’ensemble du coût de production des poulets. « Il y aura une augmentation du prix du poulet. Le pourcentage n’a pas encore été calculé, car il dépend d’autres facteurs », souligne-t-il. « S’il y a une augmentation du prix des poulets, ce sera un problème pour moi. J’aurai besoin de plus d’argent, car certains de mes clients achètent à crédit », ajoute-t-il. 

Faut-il avoir un meilleur contrôle de prix des denrées alimentaires ? Pour l’Association pour la protection de l’environnement et des consommateurs, le contrôle des prix en lui-même est inefficace et insuffisant. L’association recommande des subventions pour soulager les consommateurs. 

Demande oscillant entre stabilité et hausse

Quelle est la situation au niveau de la demande du poulet ? Dans certaines grandes surfaces, la demande est stable, dans d’autres, il y a une hausse. C’est le cas chez Dream Price. Nooreza Fauzee note une hausse de 10 % à 15 % au niveau de la demande.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !