Bollywood

Consommation de drogue lors d’une fête chez Karan Johar ?

Karan Johar

Ce n’est un secret pour personne que le cinéaste Karan Johar, 47 ans, organise souvent des fêtes à l’intention de ses amis du monde du cinéma. 

Alors que tout le monde pensait que ces parties seraient une extension de son film Kabhi Khushi Kabhie Gham, un député d’Akali Dal a, pour sa part, accusé les invités à la récente party organisée par Karan Johar d’avoir consommé de la drogue. Il a fait de graves allégations contre Deepika Padukone, Shahid Kapoor, Arjun Kapoor, Varun Dhawan, Karan Johar, Malaika Arora, Zoya Akhtar, Rohit Dhawan, Ayan Mukerji, Vicky Kaushal et autres pour ensuite se demander où est le sens de responsabilité sociale de ces personnes ?

La fête a eu lieu le 29 juillet à la résidence de Karan à Mumbai. Ce dernier a posté une vidéo montrant les célébrités en train de s’amuser. Le parlementaire Majinder Sirsa de Shiromani Akali Dal (SAD) a tweeté que les célébrités étaient sous l’influence de la drogue vu la façon dont elles se comportaient dans le clip.  

Un ami proche de Karan Johar est monté au créneau pour défendre le cinéaste en disant que ce sont des personnes jalouses qui sont derrière cette campagne malsaine. Il a cependant avoué que l’alcool coulait à flots lors de cette party.

Milind Deora, leader du Congress Party, a démenti ces allégations tout en exigeant des excuses de la part du député. « Ma femme, Pooja Shetty Deora, était également présente lors de cette soirée (et dans la vidéo). Personne n’était sous l’influence de la drogue et cessez de propager des faussetés et de diffamer des gens que vous ne connaissez pas. J’espère que vous aurez le courage de présenter des excuses », a exigé le politicien.

Au lieu de présenter des excuses, Sirsa est allé encore plus loin sur le réseau social pour demander aux célébrités présentes de faire un test sanguin pour prouver leur innocence. Il précise qu’elles sont des personnes qui jouissent de plusieurs privilèges et qu’elles ne peuvent donc pas se dédouaner si facilement. Elles sont redevables envers chaque Indien.  

La vidéo de Karan Johar intitulée « Saturday Night Vibes » est devenue virale. Le politicien Manjinder Singh Sirsa a maintenant demandé au Commissaire de police de Mumbai de prendre des actions contre ces célébrités sous The Narcotic Drugs and Psychotropic Substances Act, 1985. Une lettre lui a été envoyée dans ce sens.

« That a video is being circulated and shared in huge numbers on social media wherein the said party witnesses involvement of these stars wherein a powderlike substance was visible in the video and it was a “drug party” which indicates every likelihood that drugs have been brought, used and consumed in the said party….That it is unfortunate to mention herein that the actors who are seen in the video also include those who have played main protagonist in the movie (namely Udta Punjab depicting youth as drug addicts and intending to defame the youth of Punjab whereas the actors are now themselves in a video showing the “Drug Party” », peut-on lire dans cette lettre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective