Economie

Consommation : céréales et jus concentrés en tête de liste des produits en promotion 

Des rabais sur 8 008 produits en ce début d’année. C'est ce que relève Retail Scan Services dans son baromètre des produits en promotion dans les grandes surfaces publié cette semaine. Découvrez aussi les articles qui enregistrent le plus fort taux de remise. 

060221-graph-eco-cereales

EN BREF 

Lait en poudre : légère baisse de prix sur certaines marques 

Bonne nouvelle pour les consommateurs.  Après plusieurs hausses sur les prix de lait en poudre enregistrées ces derniers mois, les prix commencent désormais à enregistrer une légère baisse.  Depuis le 4 février, de nouveaux prix sont en vigueur. Anchor, Red Cow et Farmland sont les marques de lait en poudre importées et distribuées par la compagnie Edendale qui connaissent une légère baisse de prix depuis le 4 février. À titre d’exemple, le prix d’un sachet d’un kilo de lait en poudre de la marque Anchor est passé de Rs 213 à Rs 212,70, soit une légère baisse de trois sous. Le sachet de 500 grammes de la même marque est passé de Rs 106,5 à Rs 106,35, soit une baisse de 15 sous. Selon la compagnie, cette baisse est expliquée par la fluctuation du taux de change. 

L’évolution des prix 
Marques  Logement  Anciens prix  Nouveaux prix (depuis le 4 février) 
Anchor  1 kg  Rs213 Rs 212,70
Anchor  500 g  Rs 106,50 Rs 106,35
Red Cow 1 kg  Rs 222,90 Rs 222,60
Red  Cow 500 g  Rs 111,45 Rs 111,30
Farmland  1 kg Rs 212,50 Rs 212,20
Farmland  500 g  Rs 106,25 Rs 106,10

Un moratoire sur le paiement du Trade Fee réclamé 

Vu la situation économique précaire, le président du Front Commun des Commerçants de l’île Maurice, Raj Appadu, réclame un gel du paiement du Trade Fee, jusqu’à 2023 et réclame à cet effet, une rencontre avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et le vice-Premier ministre et ministre des Administrations régionales, Anwar Husnoo. Soulignons que suivant une mesure budgétaire, datant de 2016, les commerçants dont le montant du Trade Fee ne dépasse pas Rs 5 000, étaient jusqu’ici exemptés. Pour Raj Appadu, avec la situation économique actuelle, une majorité des petits commerçants ne sont pas en mesure de payer cette licence. « Depuis le confinement, plusieurs petits commerces sont dans le rouge, en raison d’une baisse importante au niveau des ventes », dit-il.  Il n’écarte pas la possibilité que plusieurs commerçants jettent l’éponge d’ici quelques mois. 
Le président du Front Commun des Commerçants de l’île Maurice regrette que ses nombreux appels pour que les opérateurs en question bénéficient d’un moratoire jusqu’à 2023, ont été vains. « Je m’attendais à ce que les autorités consultent au préalable les représentants des commerçants avant de réintroduire le paiement du Trade Fee, mais malheureusement cela n’a pas été le cas », déplore-t-il. 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !