Live News

Consolidated Covid-19 Regulations 2021: confusion autour des nouveaux règlements

En vigueur depuis le 15 octobre, les nouvelles mesures émanant des Consolidated Covid-19 Regulations 2021 semblent être méconnues pour certains. Ce qui n’a pas manqué de créer une certaine confusion parmi des membres du public et même certains commerçants.

Le communiqué d’une chaîne de restauration indiquant que la carte de vaccination sera demandée à tous ses clients a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. Pourtant, ce restaurateur a agi selon les critères des Consolidated Covid-19 Regulations 2021. Ces règlements stipulent que la carte de vaccination doit être présentée pour avoir accès dans les restaurants, snacks, pubs, bars, tables d’hôte, entre autres. Le manque de communication à ce sujet a semé une certaine confusion, car certains restaurateurs n’étaient pas au courant de la mise en application de cette mesure. Il en est de même pour les clients.

La gérante d’un petit restaurant à Port-Louis ne cache pas sa frustration quant à cette mesure qu’elle trouve difficile à appliquer. « Nous sommes là pour accueillir les clients et leur servir à manger. Ce n’est pas notre rôle de leur demander s’ils sont vaccinés ou pas », s’insurge-t-elle. Après les moments difficiles vécus en raison du confinement et des restrictions sanitaires, elle se voit mal refuser l’accès à un client s’il n’est pas en possession de sa carte de vaccination.

La restauratrice explique qu’elle n’a pas beaucoup d’employés et qu’il lui sera difficile de recruter. Cela, afin de pouvoir à la fois assurer le service et contrôler l’accès à son restaurant. « Je n’étais même pas au courant de ce nouveau règlement », lance-t-elle. Celle-ci souligne que les autorités doivent annoncer clairement les mesures que les restaurateurs doivent respecter afin qu’ils puissent les afficher à l’entrée de leur commerce. Ainsi, ce sera clair pour tout le monde, soutient-elle. Notre interlocutrice redoute toutefois que certains passent entre les mailles du filet en usant de leurs relations. « La loi doit être pour tout le monde. Ce ne serait pas juste que ceux qui appliquent les nouveaux règlements perdent leur clientèle au profit de ceux qui ne les respectent pas », martèle-t-elle.

Interrogé sur le sujet, un autre restaurateur, qui n’a pas souhaité être cité, se demande si les autorités auront l’audace de mettre une loi pour exiger que ceux qui voyagent en transport en commun présentent leur carte de vaccination avant d’y avoir accès. 
Javed, à qui la carte de vaccination et la carte d’identité nationale ont été demandées avant d’avoir accès dans un restaurant, s’est étonné qu’il n’y avait pas de prise de température et que la distanciation physique n’était pas respectée.

Du côté du ministère de la Santé, un cadre nous a fait comprendre que ces mesures ont été « gazetted », donc sont en vigueur. Il a aussi affirmé qu’il y a une communication qui se fait pour informer les gérants des lieux concernés des nouvelles dispositions de la loi. « Des visites surprises sont prévues en lien avec la police pour veiller au respect de la loi », a-t-il précisé. 

Après les écoles, les hôpitaux, le port et l’aéroport, plusieurs autres lieux sont venus s’ajouter à la liste des endroits où il faut se munir de sa carte vaccinale, sauf exception, pour y avoir accès. Parmi, il y a les restaurants, les stations de police, les salons de beauté et de coiffure, les cinémas et théâtres, les clubs privés et les casinos. Pour certains lieux, les moins de 18 ans sont exemptés.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !