Live News

Conséquence du MV Wakashio : trois espèces de reptiles en danger d’extinction

Un scinque de Bojer. Copyright Nik Cole.

À cause du naufrage du MV Wakashio, et la marée noire qui s’en est suivie, trois reptiles sont en danger d’extinction. Le Scinque de Bojer, le Scinque de Bouton et le Gecko de Nuit sont affectés par l’huile lourde qui a touché l’île de la Passe, l’îlot Vacoas, l’îlot Marianne, l’île aux Aigrettes et l’îlot Foucquet. Ceux-ci sont les seuls habitats naturels au monde de ces espèces.

« Certains endroits ont été touchés par  l’huile lourde, mais ces reptiles, extrêmement fragiles, subissent aussi les conséquences de la fumée toxique provenant de cette substance qui s’évapore dans l’atmosphère ainsi que les embruns marins. Ces espèces sont aujourd’hui en danger d’extinction », affirme Vikash Tatayah, directeur de la conservation au sein de la Mauritian Wildlife Foundation.

Il n’y a que 1 250 Scinques de Bojer, environ un millier de Geckos de Nuit et 750 Scinques de Bouton. Et ils se trouvent tous sur ces îlots. 

« Ces reptiles sont uniques au niveau génétique. » Pour les sauver, les conservateurs du Durrell Wildlife Conservation Trust, de la Mauritian Wildlife Foundation, le National Parks and Conservation Service of Mauritius, le Service des bois et forêts et BirdLife International avec le soutien financier de différentes fondations, ont monté une opération.

Soixante-six de ces reptiles (30 Scinques de Bojer, 6 Scinques de Bouton, 30 Geckos de Nuit) ont été envoyés au Jersey Zoo, en Angleterre. « Nous collaborons avec le Jersey Zoo depuis les années ’70 et ils ont les compétences nécessaires. Nous suivrons l’évolution de la situation sur les îlots du Sud-Est. Si elle se normalise, on pourra éventuellement les faire revenir avec leurs descendants », avance Vikash Tatayah.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !