Actualités

Conseil des ministres : les principales décisions

Planteurs de canne. Pour la récolte 2019, le gouvernement a augmenté le barème du Cane Replantation Scheme. Il passe de Rs 71 000 à Rs 83 000 par hectare pour ceux ayant effectué un cycle de six ans. Pour ceux qui ont effectué des cycles de moins de six ans, le barème passe de Rs 50 000 par hectares à Rs 58 000. 

Les planteurs bénéficieront aussi des avantages sur leurs récoltes. Un prix exceptionnel de Rs 25 000 par tonne de sucre sera payé aux planteurs, pour les 60 premières tonnes de sucres qu’ils produiront. Un plan à hauteur de Rs 180 millions a été mis sur pied pour offrir Rs 13 000 par hectare pour l’achat de fertilisants. Ceux qui possèdent moins de 100 hectares sous culture de la cane sont éligibles. De plus, les planteurs ne devront plus déposer une avance de 50 % sur les fertilisants. 

Les planteurs ne devront pas rembourser la somme de Rs 400 millions à l’ex-Field Operation Regrouping and Irrigation Project. D’ailleurs, les petits planteurs ont bénéficié d’aide du gouvernement s’élevant à Rs 823,8 millions depuis 2014 et de Rs 42,8 millions comme soutien indirect. 

Terres de Riche-Terre. Le gouvernement vendra les 20 portions de terres agricoles à Riche-Terre aux anciens détenteurs de baux. Pour rappel, ces planteurs étaient parmi les 106 autres à avoir perdu leurs terres, en 2006, au profit du projet Mauritius Tianli Economic Trade Cooperation Zone. 

Clinical Research Regulatory Council. Plusieurs conseils d’administration et comités ont été reconstitués en vue du Clinical Trials Act. Le Clinical Research Regulatory Council sera ainsi placé sous la présidence du Dr Pierrot Chitson. L’Ethics Committtee aura comme président l’ancien juge Satyabhooshun Gupt Domah, alors que le Dr Devendranath Jugessur occupera la présidence du Pharmacovigilance Committee.

Télécommunication. Un accord a été signé entre Maurice et la firme Telecommunication Consultants (India) Limited. Le but de cet accord c’est de mettre en place la Pan-African e-Network. Ce projet vise à améliorer la condition de la population africaine dans le domaine de l’éducation et de la santé. La deuxième phase du projet connue comme le e-Vidya Bharati and e-Aarogya Bharati (e-VBAB) Network sera lancée à New Delhi le 7 octobre prochain. Le ministère de la Technologie coordonnera le projet sur notre sol, mais c’est le ministère de l’Education qui se chargera de l’implémenter. Le projet est entièrement financé par le gouvernement indien. 

Nominations. Concernant les nominations, Gaston François Desmarais a été reconduit à son poste de président du conseil d’administration de la Central Water Authority. Nadia Daby-Seesaram présidera le Construction Industry Development Council. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !