Xplik ou K

Conseil de district de Pamplemousses, Le Hochet à Terre Rouge : le ramassage d’ordures se fait irrégulièrement

ordure Ramassage irrégulier des ordures à Le Hochet, Terre Rouge.

Ce n’est pas la première fois que le gérant d’un fast-food pointe du doigt le système mis sur pied par le conseil du district de Pamplemousses pour le ramassage des ordures sur la route principale de Le Hochet à Terre Rouge. 

«Nous travaillons avec de la nourriture et logiquement dans nos ordures, il y aura des restes de nourriture. Or, il n’y a pas de jour fixe pour les ramassages d’ordures. Parfois les éboueurs passent les jeudis, parfois les vendredis. Nous ne plaçons pas les ordures à l’extérieur pour éviter que des chiens fassent du désordre », fulmine la gérante du fast-food qui se trouve sur la route principale de Le Hochet à Terre Rouge. 

« Ce n’est que le matin du jeudi que nous mettons les poubelles à l’extérieur. Le dilemme c’est que très souvent les éboueurs ne sont pas au rendez-vous et cela nous cause beaucoup d’inconvénients. Les chiens fouillent dans ces ordures, une odeur nauséabonde se dégage aux alentours et ce n’est absolument pas hygiénique pour notre commerce. Cela peut aussi attirer des rongeurs, chose que nous ne voulons surtout pas. à plusieurs reprises, le conseil du district de Pamplemousses a été mis au courant mais le problème perdure », déplore la dame. 

La rédaction  de Xplik ou K a référé les doléances de cette gérante de fast food auprès de Suneal Purgus, le président du conseil du district de Pamplemousses. Et le nécessaire a été fait aussitôt. Selon l’explication du président  Purgus : « c’est un contracteur qui s’occupe du ramassage des ordures dans cette région. Le conseil de district n’a pas l’autorité requise sur les employés qui travaillent avec le contracteur. De ce fait, ces employés sont indépendants, contrairement à ceux sous l’autorité directe du conseil du district qui, eux, ont un superviseur dans chaque équipe ». 

Comment les travaux sont-ils effectués par les contracteurs ? « Ces contracteurs s’occupent non seulement du ramassage des ordures mais de ce qu’on appelle le Service Public Health : défricher les terrains vagues, couper les branches, nettoyer les drains, tondre le gazon des terrains de foot, etc. Ils nous donnent un plan de travail et établissent la priorité des travaux chaque semaine. 

Concernant le ramassage des ordures, le conseil de Pamplemousses reçoit des plaintes similaires sur les sites où des contracteurs sont positionnés, avoue le président. « Ces problèmes se posent lorsque le contracteur rate le jour du ramassage des ordures pour une quelconque raison. Des habitants ou occupants de la région doivent alors attendre presqu’une semaine, car le calendrier des tâches de ces contracteurs doit être respecté. Certes, le conseil de Pamplemousses fait de son mieux pour que les travaux soient faits comme il se doit et que tous les acteurs respectent leur calendrier de travail », conclut le président Purgus.

ordure
Aussitôt dit, aussitôt fait, le président du conseil de Pamplemousses a fait le nécessaire.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !