Actualités

Connectivité régionale : Maurice, le pays idéal pour une transformation digitale

Avinash  Meetoo, Dawit Bekele et Dev Hurkoo. Avinash Meetoo, Dawit Bekele et Dev Hurkoo.

De nos jours, l’internet est devenu incontournable, que ce soit pour les particuliers ou pour les entreprises. Avec les nouvelles technologies, les câbles sousmarins, on s’attend à une amélioration de la connectivité régionale à Maurice. A quoi doit-on s’attendre en termes d’internet dans 10 ans ? Réponses avec trois experts dans le domaine. 

Àl’occasion de la 10e édition du forum africain sur le ‘peering’ (échange de trafic internet avec des peers (pairs) : d’autres opérateurs ou des fournisseurs de contenu). et l’interconnexion, Maurice a accueilli plus de 250 participants venus de tout le continent africain. Pour Dev Hurkoo, le Managing Director Technology de Rogers Capital, le but de cette conférence est de promouvoir le développement et l’infrastructure de l’internet de l’Afrique. Ce genre de forum sert aussi à conscientiser les experts sur les avantages de faire du ‘peering’ et de l’interconnexion. 

« Maurice doit maintenant accélérer, même si l’évolution de l’interconnexion et la qualité de l’internet se sont  nettement améliorées pendant ces 10 dernières années. Nous avons la structure parfaite pour pouvoir évoluer encore plus. Pour cela, on doit faire plus de promotions afin de favoriser l’ouverture de nouvelles perspectives d’affaires pour les délégués de l’AfPIF », ajoute-t-il. 

Pour sa part, Avinash  Meetoo, le conseiller du ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, pense qu’il y aura plusieurs possibilités qui vont commencer à émerger dans les mois à venir en ce qui concerne la qualité de l’internet. « Pour l’instant, Maurice est connecté à l’international grâce à deux câbles sousmarins. Dans les prochains mois, il y aura deux autres câbles sousmarins qui seront installés. Ainsi, l’internet sera encore plus rapide. On espère que la latence d’internet à Maurice sera plus rapide et au niveau du ministère, on s’attend  que les prix vont également baisser grâce au nombre de compétiteurs qui entreront en jeu », explique-t-il. 

Selon lui, ces nouveaux câbles seront bénéfiques aux  entreprises locales. « Avec ces nouveaux câbles, ces entreprises pourront utiliser des services qui existent déjà sur internet d’une manière plus poussée. Elles pourront  ainsi vendre un certain nombre de services aux pays de la région et du continent africain. Maurice deviendra alors le pays d’Afrique le plus performant en termes de connectivité », dit-il. 

Le conseiller du ministère a aussi profité pour encourager les Mauriciens à créer leur propre entreprise. « Les Mauriciens doivent profiter de ces opportunités pour créer, dès maintenant, de nouvelles entreprises et des startups. Le système d’éducation devra aussi changer, car il va falloir former les jeunes vers un niveau plus élevé et cela augurera un futur très intéressant pour notre pays. Dans 10 ans, la connexion à l’internet sera plus rapide et plus performante. Ainsi, le pays deviendra plus productif et aura accès à des services qui existent dans d’autres pays et qui ne sont pas encore disponibles ici. On pourra aussi fournir ces services à d’autres pays de la région », ajoute-t-il. 

De son côté, Dawit Bekele, le Regional Africa Bureau Director d’Internet Society, pense que Maurice est le pays idéal pour une transformation digitale. « Maurice est l’un des pays d’Afrique qui a choisi internet pour être l’un des piliers de son économie. C’est formidable, car l’île dispose déjà de plusieurs atouts, à savoir la structure appropriée pour une transformation numérique ainsi qu’une stabilité politique et économique. D’ailleurs, pour se développer numériquement, être une île n’est pas un inconvénient. Au contraire, Maurice a beaucoup d’opportunités et beaucoup d’ambitions afin de se transformer en un hub », explique-t-il. 

La 10e édition du forum africain sur le ‘peering’ et l’interconnexion (AfPIF), organisée par l’Internet Society et l’Association africaine des points d’échanges de l’Internet (AFIX) en collaboration avec Rogers Capital, se tient à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava jusqu’au 22 août.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !