Politique

Congrès nocturne du pmsd à mesnil : Xavier-Luc Duval inquiet face au taux de criminalité

Xavier-Luc Duval

Le taux de criminalité dans le pays à cause du trafic de la drogue, les problèmes autour du projet Metro Express, le projet de loi sur la réforme électorale. Tels sont les thèmes abordés par le leader du PMSD lors du congrès nocturne tenu au centre municipal de Mesnil, vendredi.

Xavier-Luc Duval est revenu sur le scandale allégué au Sugar Insurance Fund Board où Rs 450 millions auraient été détournées au détriment des planteurs. Il s'est  réjoui qu'un Fact Finding Committee aitété mis sur pied pour faire la lumière sur toute cette question. Ce comité d’enquête sera présidé par l'ancien magistrat Lutchmeeparsad Aujayeb. Pour lui, les cadres de cette institution doivent être suspendus afin d’éviter d’autres magouilles. 

Recensement ethnique

Le leader des bleus a réitéré son souhait pour un recensement ethnique afin d’assurer une justice sociale.  Il s’est engagé, une fois au pouvoir, à publier les recrutements dans les institutions publiques et parapubliques.

Réforme électorale

Il a critiqué le projet de loi sur la réforme électorale qui sera bientôt présenté. Il a soutenu que le Best Loser System assure qu'il y ait moins d'injustice. Selon Xavier-Luc Duval, il faut un nouveau redécoupage électoral pour niveler le nombre d’électeurs de chaque circonscription.

Criminalité

Xavier-Luc Duval a par ailleurs dit son inquiétude face au  taux de criminalité qui est hausse ces trois dernières années. Il attribue cette situation à la prolifération de la drogue dans le pays, en dépit des saisies.

« Le PMSD soutient pleinement le rapport du commissaire Paul Lam Shang Leen », a-t-il dit, tout en  soutenant que le gouvernement a rangé le document en raison des critiques formulées contre lui.

Rejoignant les propos du président de la commission d’enquête sur la drogue et ceux du cardinal Maurice E. Piat, il a demandé que les usagers de drogue soient traités comme des malades et soignés au lieu d’être emprisonnés.

Metro Express

L’intervenant a aussi vivement critiqué le projet du Metro Express et l’empressement du gouvernement à le mettre en chantier. Il s’est demandé si ce projet ne va pas empirer la situation concernant les embouteillages. Ce qui a suscité la colère des automobilistes et des habitants affectés par les travaux. « Je n’ai jamais vu un projet aussi mal conçu et mal planifié et exécuté que le Metro Express », a martelé le leader du PMSD.

Les différents orateurs qui ont pris la parole, dont  Assad Peeroo, Salim Abass Mamode et Khushal Lobine, ont aussi affirmé que l’avenir du pays se trouve entre les mains du PMSD avec le gouvernement qu’il va former.