Politique

Congrès des femmes patriotiques : vers une nouvelle force

mp Les membres du Mouvement patriotique et de la Plateforme militante se réjouissent de leur rassemblement.

Des dissidents du Mouvement militant mauricien sont en passe de se retrouver sur une même estrade. C’est ce qu’a affirmé le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, lors du congrès des femmes patriotiques, à l’auditorium Octave-Wiehe, organisé dans le cadre de la Journée internationale de la Femme.

C’ est officiel : il y a un rapprochement entre le Mouvement patriotique (MP) et la Plateforme militante (PM) de Steve Obeegadoo, Françoise Labelle, Pradeep Jeeha, et autres. C’est ce qu’a indiqué le président du MP, Alan Ganoo, lors du congrès des femmes patriotiques tenu dimanche 10 mars.

« Nous avons vu qu’il y a des perspectives pour que nous puissions travailler ensemble », a ajouté Alan Ganoo. Il a précisé que les discussions sont en cours. Une table ronde est prévue d’ici quelques jours entre les dirigeants des deux partis, pour examiner toutes les possibilités. « Pour le moment, c’est un rapprochement, mais nous réalisons qu’il y a tellement de choses qui lient nos deux groupes », a-t-il dit.

Le Mouvement patriotique a vu le jour dans le sillage de la défaite du Mouvement militant mauricien (MMM) aux élections générales de décembre 2014. Alan Ganoo a pris ses distances du MMM. Il a été suivi par Jean-Claude Barbier et Atma Bhumma pour  former le MP. Ces départs ont été suivis par d’autres et non des moindres : Pradeep Jeeha, Steve Obeegadoo et Françoise Labelle. Ils ont constitué la Plateforme militante l’année dernière.

Avec ce rapprochement entre ces anciens du MMM, ce sera de grandes retrouvailles parmi ceux qui constituaient autrefois le fer de lance mauve. « Nous avons eu la même école politique et nous pensons qu’il faut rassembler les forces politiques progressistes », indique Alan Ganoo. .

Les discussions ne sont pas terminées. « Ce n’est pas une fusion entre deux partis ni une intégration. C’est un rapprochement, on est encore au stade de réflexion. » Cependant il estime que les deux forces réunies changeront le paysage politique de Maurice, combleront un vide et répondront aux attentes des indécis et de ceux qui ne se retrouvent plus dans le MMM.

Steve Obeegadoo n’a pas commenté le rapprochement annoncé par Alan Ganoo : « Une  ligne de communication existe et l’avenir dira s’il y a un rapprochement. »

Briser le silence

Les intervenants au congrès des femmes ont dénoncé les violences que subissent les femmes. Christine Jean-Pierre a invité les femmes à briser le tabou et à « briser la loi du silence ». Il faut aussi une prise de conscience des hommes. Elizabeth Jean estime que les abus doivent être rapportés et que la femme cesse de souffrir en silence. Selon Tania Diolle, « une femme qui s’affirme n’est pas autoritaire». Elle a invité les planteurs à  moins utiliser de pesticides, responsables du nombre croissant de cancers à Maurice. Autres thèmes abordés : la représentativité féminine à l’Assemblée nationale.

Le Week-end FoU FoU FOU