Magazine

Confluences : des musiciens d’ici et d’ailleurs sur scène

La fusion d’un mélange d’une musique qui plaira aux mélomanes.

C’est un concert d’envergure signé par le pianiste et compositeur franco-suisse François Lindemann. L’événement Confluences réunira 12 musiciens d’ici et d’ailleurs sur la scène du Caudan Arts Centre le samedi 8 février à 19h30.

Un concert pour célébrer la musique, les artistes et leurs cultures. C’est le défi que s’est fixé François Lindemann. Dans le cadre de ce projet, des musiciens d’Europe, de l’Inde et de la Chine feront le déplacement pour collaborer avec des artistes mauriciens afin de créer un spectacle fusionnel de styles musicaux issus des quatre coins du monde.

François Lindemann, musicien franco-suisse, explique : « Je prépare des événements de ce type tous les quatre ans et souvent en voyageant de pays en pays, notamment en Asie et au Proche-Orient, comme une caravane à laquelle on ajoute des artistes-musiciens des divers pays que je traverse. » Lors de sa visite en mai 2019 et conquis par Maurice et la diversité de nos cultures, François Lindemann a rencontré plusieurs musiciens entre Tamarin et Port-Louis. « J’ai alors décidé de monter un projet d’échange musical et d’organiser une rencontre entre des musiciens de diverses cultures et de les regrouper. » 

«À la manière de cadavres exquis…»

Cela va faire trois mois qu’il travaille sur les musiques, les arrangements et les partitions. Le projet s’est concrétisé à la suite de sa rencontre avec le Caudan Arts Centre, le trompettiste Philippe Thomas et le chanteur-poète, ZeanZak Arjoon. « Je lui ai demandé de réunir des textes de très anciennes archives de Maurice et des faits divers d’anciens journaux, ajoute-t-il. Ces textes jalonneront le spectacle à la manière d’un slam ou simplement lus, mélangés à la manière de ‘cadavres exquis’. »

Divers instruments acoustiques seront réunis sur scène, invitant le public à participer à un voyage musical et scénique chatoyant à travers les rythmes mauriciens, le jazz, la poésie et l’entente entre les communautés. « J’ai adapté des musiques populaires de Maurice, je les ai mixées façon ‘tropical jazz’ et ajouté quelques pièces de ma plume. » François Lindemann a aussi invité deux grands musiciens de Chine et de l’Inde à se joindre à eux : Mayank Bedekar, maître de tabla de Goa, et la virtuose joueuse de luth chinois (la pipa) Ling LingYu, qui elle vient de Hangzhou.

Sur scène, vous retrouverez Philippe Thomas à la trompette, Samuel Laval au saxophone, Kersley Pytambar au double pas, Christophe Bertin aux drums, Kurwin Hensley à la ravanne et aux percussions, Rajez Mardey à la vina, Mayeven Murden au mridangam, Sarasvati Mallac aux écrus, Mayank Bedekar au tabla, Ling LingYu à la pipa, Jean-Jacques Ajoun au chant et François Lindemann himself au piano.

Ce dernier travaille déjà sur d’autres projets, dont un ensemble monté en mars, à l’occasion du mois de la francophonie, et qui mélange des musiciens du Maroc, d’e lAlgérie, de la France, de la Turquie et de la Suisse et une tournée en Turquie fin mars 2020. Les billets pour le concert Confluences est en vente sur le site du Caudan Arts Centre entre Rs 600 et Rs 1 200.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !