Economie

Comptabilité : la rotation de cabinets d’audit en vigueur dès janvier 2020

Comptabilité

Le Financial Reporting Council (FRC) aura de nouvelles habilitations afin de rehausser les standards concernant les informations financières des entreprises. A partir de l’année prochaine, l’exigence de rotation de cabinet d’audit sera une réalité. C’est ce qu’a indiqué Sudhir Sesungkur, le ministre des Services financiers et de la Gouvernance. Il intervenait le mardi 21 mai, à Balaclava, lors d’une réunion de l’African Forum of Independent Accounting & Auditing Regulators (AFIAAR).

« Les rapports financiers transparents, informatifs et rigoureux constituent le poumon des marchés des capitaux. Ils sont essentiels aux investisseurs afin qu’ils puissent prendre des décisions réfléchies avant d’effectuer des placements. Sans la publication d’informations exactes et fiables par les entreprises et des vérificateurs compétents pour effectuer des audits, notre système ne peut fonctionner correctement », a-t-il dit.

Le principe d’une rotation des cabinets d’audit sera de rigueur à partir du 1er janvier 2020 pour des sociétés cotées en bourse. Une telle décision a été prise suite à des préoccupations, compte tenu des mandats excessivement longs et l’indépendance des auditeurs.

« Les cabinets d’audit seront tenus à respecter cette nouvelle exigence légale qui apportera notre juridiction encore plus proche des principes de la bonne gouvernance et aux meilleurs pratiques internationales », a souligné le ministre.

C’est dans ce contexte que le FRC sera chargé non seulement d’enregistrer les auditeurs mais de rendre obligatoire que des postulants aient cinq ans d’expérience au lieu de deux actuellement.

Afin d’améliorer les procédures d’inspection par le FRC, les auditeurs agréés devront infailliblement conserver les informations en format électronique. Une telle présentation améliorera l’exactitude et la fiabilité des données.

Outre l’arsenal de sanctions prévu dans la loi, le FRC est désormais autorisé à imposer des pénalités financières aux vérificateurs personnellement ainsi qu’aux cabinets d’audit. Cette mesure, selon lui, devra agir comme un élément dissuasif et encourager un rehaussement des normes de responsabilités dans la profession.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !