Live News

Compensation salariale : les syndicats n’approuvent pas le chiffre de 0.5 % comme taux d’inflation 

La première réunion du comité technique mis sur pied par le gouvernement pour décider du quantum de la compensation salariale pour 2019 s’est tenue ce mercredi matin 20 novembre.

Des représentants du gouvernement, ceux du secteur privé et des syndicalistes se sont réunis au siège du ministère du Travail à la Victoria House à Port-Louis.

Les membres des différents syndicats s’accordent sur le fait que le taux d’inflation de 0,5% sur lequel le quantum de la compensation salariale sera calculé n’est pas approprié.

Il incombe cependant au comité technique de fixer le quantum. Selon nos recoupements, ce comité proposera un montant qui sera supérieur au chiffre basé sur un taux d'inflation de 0,5 %, qui ne représente que Rs 50.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de la réunion, Haniff Peerun, président du Mauritius Labour Congress (MLC), a précisé qu’il faut revoir le mécanisme qui détermine le Consumer Price Index (CPI) car Maurice a ses spécificités. Il lance également un appel au gouvernement de prendre en considération le Household Budget Survey (HBS) de Statistics Mauritius.

De son coté, Atma Shanto, président de la Fédération des Travailleurs Unis (FTU), précise qu’il n’est pas d’accord avec le chiffre de 0.5 %. Il affirme également que les travailleurs ont perdu leur pouvoir d’achat.

Egalement présent à cette réunion, le président de la Fédération des syndicats du secteur public, Rashid Imrith, a annoncé qu’il proposerait le chiffre de Rs 1200 pour tous les travailleurs. Il affirme aussi que le salaire minimum doit passer de Rs 9 000 à Rs 10 200.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !