Live News

Compensation salariale : des PME en difficulté de paiement 

Nadiim Bhoyroo de la fédération des PME, Maya Sewnath, présidente de SME Chambers, Ajay Beedasee, directeur de GNP Wear Ltd.

Dans ce contexte économique difficile, le paiement de la compensation salariale est-il réalisable ? Quelle est la position des PME sur ce sujet ?  Le point. 

Maya Sewnath, présidente de la SME Chambers ne cache pas son inquiétude. Comment feront les PME pour payer la compensation salariale alors que la pandémie les affecte toujours ? «Compte tenu de la pandémie, le moral des PME est terriblement bas car la majorité des micros, petites et moyennes entreprises ont un manque de cash-flow en ce moment. Ce sera un véritable coup de massue pour les PME. Déjà elles éprouvent des difficultés financières avec le coût supplémentaire lié à l'achat de masque, désinfectant pour les mains et kit de test rapide Covid-19 pour les employés.»

Autre difficulté : certains membres du personnel sont en congé de maladie non rémunéré et de ce fait, certaines PME ont des problèmes pour renouveler les travailleurs expatriés, retardant ainsi les commandes des clients. « Les PME sont plus vulnérables contrairement aux grandes entreprises qui bénéficient du soutien d’état. Malheureusement, le gouvernement a fait la sourde oreille à nos propositions. Les PME souhaitent obtenir un grant en raison d’une augmentation du prix de fret et la dépréciation de la roupie mauricienne. C’est décourageant pour les petites entreprises »,
se désole la présidente de la SME Chambers. 

Nadiim Bhoyroo de la Fédération des PME trouve que le monde dans son ensemble est confronté à un problème économique drastique. « En raison de la crise et de l'impact négatif du Covid-19, qui est toujours et continuera d'être là dans un futur proche, il sera très difficile de penser à la compensation salariale. L’État doit venir de l’avant pour soutenir les PME qui sont l'épine dorsale de l'économie. » 

Ajay Beedasee, directeur de GNP Wear Ltd observe lui-aussi que le secteur des PME est en difficulté. Il affirme qu’il y a eu un retard dans l’octroi des permis de travail pour les travailleurs étrangers, donc de nombreuses commandes ont été annulées et de nombreuses PME manufacturières sont confrontées à des contraintes financières car elles n'ont pas de main-d'œuvre. 

Aide financière

« Du coup, la production a diminué, impactant ainsi le chiffre d'affaires. De plus, le coût du fret et des matières premières a augmenté, certaines entreprises fonctionnent au ‘break even point’. Il est difficile pour les PME de soutenir ou de payer des coûts supplémentaires. Néanmoins, le paiement peut être effectué l'année prochaine si le gouvernement fournit une aide financière », précise-t-il. 

Anooradah Pooran, CEO de Secret Grand-mère,  y va également de son commentaire. « Bien qu’on soit dans un contexte économique difficile, notre compagnie mise sur la valorisation de la capitale humaine. Ceci dit, nous allons trouver un moyen de financement pour payer les compensations salariales de nos travailleurs, mais nous ne souhaitons pas nous endetter ou prendre les aides d’état où nous aurons des difficultés à rembourser les emprunts. Nous préférons épuiser de nos économies », affirme-t-elle. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !